Aéroport de Montpellier : le Crédit Agricole atterrit sur l’Air Parc One

La caisse régionale du Crédit Agricole confirme que 700 salariés occuperont, à terme, les 11.300 m² de bureaux loués près de l’aéroport Montpellier Méditerranée, sur le Air Parc One, à Mauguio.

Le service Crédit Agricole Technologie et Services (CATS) est une filiale créée par la banque nationale, en charge, non-seulement de tout le système informatique des caisses régionales, mais aussi dédiée à la R&D pour développer de nouveaux produits numériques.

Le bail est signé

La CATS va s’installer à Mauguio, et plus précisément sur le nouvel ensemble immobilier Air Parc One, créé sur le domaine de l’Aéroport de Montpellier Montpellier, AMM. Il s’agira de l’un des six centres prévus au plan national par le Crédit Agricole pour sa filiale.

La banque, qui avait fait cette annonce en décembre dernier, confirme la signature d’un bail pour une durée de 12 années portant sur la location des 3 bâtiments (Guynemer, Mermoz et Turcat) constituant la première tranche de l’opération Air Parc One.

Dès janvier 2020

700 personnes, à terme, occuperont ces bureaux. Le service, pour l’heure, emploi près de 200 personnes répartis sur plusieurs sites montpelliérains. L’ensemble immobilier représente 11.300 m² de bureaux. Une première partie des effectifs intégrera le bâtiment Guynemer début janvier 2020, l’autre partie les bâtiments Mermoz et Turcat à partir du 1er avril de l’année prochaine.

Un record à Montpellier

« Il s’agit de la plus importante location pour le Crédit Agricole, en dehors de la région parisienne et la plus importante transaction locative montpelliéraine de ces dernières années », précise Caroline de Boisgelin-Abecassis, directrice montpelliéraine de BNP Paribas Real Estate Transaction, qui a mené l’opération.

1 Comment

  1. 12 ans de mal de tête en perspective pour ces pauvres informaticiens qui n’ont pas demandés à être exposés toutes les 5 minutes à des bruits d’avions et qui vont se retrouver dans des locaux situés juste entre les 2 pistes de l’aéroport de montpellier.
    rappelons quand même que l’aéroport de Montpellier est devenu numéro 2 du trafic aviation légère en 2017 avec 82000 mouvements annuels et numéro 1 pour les tours de piste, réalisés en parti par des écoles comme l’enac qui refuse encore de changer leur avions d’apprentissage alors même qu’ils sont en catégorie calipso D , la catégorie la plus bruyante qui englobe toute les avions ultra bruyant à échappement libre.

    du taf en perceptive pour la médecine du travail.
    vive la France qui autorise encore aujourd’hui ce genre d’ aberration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *