Accident de Lattes : le second piéton est décédé

L’accident de la circulation qui s’est produit vendredi à 6h15 sur la RD 986, la route de Palavas-les-Flots, entre les Marestelles et le rond-point des 4 Vents, dans la commune de Lattes a fait deux morts. Le second piéton qui a été fauché, un habitant de 25 ans domicilié à Castelnau-le-Lez est décédé des suites de ses blessures, ce week-end.

Il avait été admis dans un état désespéré au département anesthésie réanimation -DAR A- au CHU Lapeyronie, à Montpellier. Il a été violemment percuté, alors qu’il traversait la 2×2 voies en compagnie d’une Nîmoise, domiciliée à Montpellier âgée de 26 ans, décédée quelques heures plus tard.

Voiture dans le fossé

Les deux piétons ont été retrouvés à 25 mètres du point du choc. Le conducteur de la Smart qui roulait dans le ses Palavas-Montpellier n’a vu les piétons qu’au dernier moment, dans cette zone plongée dans l’obscurité totale. Il n’a pas pu les éviter.

Après son audition au commissariat central de Montpellier, il a été remis en liberté, les analyses alcoolémique et de stupéfiants ayant été négatifs. Selon nos informations, il pourrait toutefois être de nouveau convoqué dans cette procédure judiciaire ouverte pour homicides involontaires.

Autopsies

L’autopsie des deux corps doit être réalisée demain ou mercredi à l’Institut médico-légal du CHU Lapeyronie.

Les deux victimes venaient de sortir de leur voiture tombée dans le fossé après une sortie de route. Que faisaient-elles au milieu de la chaussée ? Cherchaient-elles à arrêter un véhicule ? Les policiers de la brigade des accidents tentent de le déterminer, mais aucun témoin n’a assisté en direct au drame, hormis le conducteur de la Smart.

Hommage à Farah sur les réseaux sociaux, depuis sa mort tragique.

4 Comments

  1. Empathie pour les victimes et leurs proches surtout et bien sûr, mais également pour le conducteur de la voiture qui, si l’enquête confirme qu’il n’a enfreint ni le code ni la loi, va certainement porter une terrible culpabilité, même si c’était une horrible fatalité….

  2. « dans cette zone plongée dans l’obscurité totale »

    cette avenue qui fait parti de la métropole et sur laquel il y a plusieurs discothèque et d’une grande dangerosité.

    Beaucoup de piéton y sont mort.

    Les familles devraient manifester pour obliger l’éclairage de cette 2 fois deux voies

    Quand au deux victimes elles devaient être dans un état second après leur accident pour ne pas se rendre compte du danger.

    Très triste de perdre la vie ainsi si jeune…Et pas facile non plus pour le conducteur qui va devoir vivre avec deux morts toute sa vie …

  3. Vraiment comment ils ne mettent pas de lampadaires ! beaucoup de personnes rentrent à pieds de boîte pour éviter de prendre la voiture lorsqu’ils ont bu un peu trop ! il y a eu des morts et il y en aura encore si rien n’est fait ! car on ne voit rien ! il faut mettre plein phare sinon ! et c’est gênant pour les autres automobilistes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *