Prison de Béziers : un attentat aurait été déjoué par des surveillants

Les surveillants du centre pénitentiaire de Bèziers auraient échappé au pire ce jeudi après-midi, selon les syndicats qui affirment ce soir, « avoir frôlé un drame comme le récent acte terroriste de Condé-sur-Sarthe ». Ils assurent avoir déjoué un attentat.

Soupçonné d’avoir tenté de faire rentrer un couteau en céramique via un parloir, un détenu radicalisé du centre pénitentiaire du Gasquinoy, à Béziers, incarcéré dans le quartier d’isolement -ils sont actuellement quatre détenus radicalisés- a été minutieusement fouillé à deux reprises.

N’ayant pas apprécié ces gestes préventifs, ce détenu s’est mis à crier par la fenêtre: « Je suis musulman, je veux voir leur peau fondre, je veux les cramer », dès qu’il a regagné sa cellule.

Une casserole d’huile sur le feu

Ayant entendu ces propos, les surveillants ont coupé l’électricité et ont patient » avant de servir le repas. Selon les syndicats qui qualifient cet acte d’attentat, ces mesures de précaution leur ont sûrement permis d’éviter le pire, car lorsqu’ils sont intervenus, ils ont trouvé une casserole d’huile encore tiède.

Les gardiens qui se sentent en danger demandent ce soir que des mesures strictes soient appliquées pour ce genre de détenus et demandent que toutes les plaques chauffantes soient retirées pour ceux qui sont radicalisés.

Informé, le procureur de la République de Béziers a déclenché une enquête de police. Elle est en cours.

 

5 Comments

  1. Renvoyer chez eux tous ces détenus étrangers pour lesquels les contribuables français payent.En plus, les prisons dans leurs pays respectifs sont peut être moins dorées.

  2. Qu attend t ‘on pour experimenter une prison robotique pour ces specimens ??? On peut pas vouloir du bien a une personne qui ne t’ en veut absolument pas. Soyons inhumain avec cette espèces qui nous vient droit des enfers. Berk…

  3. mais bien sur demain ils vendrons du schit au detenu et pleurerons car ils ont un metier de merde qu’ils ont choisie
    faire partie du fonctionnaria dans ce pays c’est prouver que l’on es un escrot
    engagez vous qu’ils disaient

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *