Web-appli : Urgences Chrono déboule à Montpellier

Mardi 19 mars, à Cap Oméga, la start-up Focus Santé officialisera le déploiement sur le grand Montpellier de son appli « Urgences Chrono », imaginée pour désengorger les urgences hospitalières et améliorer la prise en charge des patients.

En 2017, les deux créateurs de l’appli, Céline Jardy-Triola et Magali Diagne, respectivement médecin et infirmière urgentistes, ont développé leur idée : proposer une solution digitale gratuite pour le grand public permettant à la fois d’optimiser la prise en charge dans les services des urgences et d’informer les patients en temps réel sur leurs temps d’attente… Testé dès 2017 à Bagnols-sur-Cèze, dans le Gard, en partenariat avec le centre hospitalier local, Urgences Chrono a obtenu de bons résultats, incitant les deux concepteurs à intégrer le BIC de Montpellier.

Montpellier, territoire-pilote

Au sein du grand incubateur héraultais, la web-appli a évolué : elle est prête aujourd’hui à être déployée à l’échelle nationale. Après Bagnols, Céline Jardy-Triola et Magali Diagne ont procédé à une ultime phase de test « grandeur nature » sur la métropole de Montpellier, choisie comme territoire pilote pour établir la preuve du concept, le fameux Proof Of Concept, d’Urgences Chrono.

Se faire connaître

« Nous lançons officiellement l’application, et nous le ferons le 19 mars en présence de représentants des principales organisations et établissements de santé du territoire, publics et privés », confirment les deux concepteurs : « L’enjeu, désormais, consiste à faire connaître notre solution numérique et à inciter le grand public à utiliser cet outil innovant ».

20% de trop aux urgences

L’appli, comme le rappelle Céline Jardy-Triola, vise avant-tout à améliorer la prise en charge en optimisant l’orientation du patient. Autrement dit, en effectuant un premier tri : « aujourd’hui, 20% des passages aux urgences peuvent être évités », confirme-t-elle en citant le dernier rapport de la Cour des comptes. « Urgences Chrono oriente le patient vers la solution médicale adaptée, en diminuant les temps d’attente et en permettant aux professionnels de travailler dans de meilleures conditions »

Efficacité et économies

L’appli poursuit aussi un objectif financier : « Réaliser des économies », rappelle Magali Diagne : « Le coût moyen de prise en charge aux urgences est de 161 € contre 25€ en médecine de ville et 44€ en médecine de garde… L’économie théorique à réaliser pour la sécurité sociale et les complémentaires santé a ainsi été évaluée à environ 600 M€ ».

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *