Gilets Jaunes à Montpellier : le « cacatov », l’arme des casseurs zadistes

Apparu déjà à Paris lors des dernières manifestations des Gilets Jaunes en février, le nouveau phénomène du « cacatov » -pour le rapprochement avec cocktail Molotov- est désormais utilisé en province, comme à Montpellier samedi pour la première fois, lors de l’acte XVI dans les rues de l’Écusson, comme Métropolitain l’a évoqué ici.

Déjà utilisés par les zadistes de Notre-Dame-des-Landes, près de Nantes, ces projectiles lancés sur les forces de l’ordre les couvrent d’excréments. Du caca frais placés dans de petites bombes de fabrication artisanale, comme à Paris, ou dans des ballons de baudruche, comme à Toulouse et à Montpellier, samedi.

8 Comments

  1. Les pôves petits… Arracher une main, fracasser des crâns, gazer des personnes en chaise roulante, matraquer des papis et des mamies par contre ça c’est pas grave…

  2. Une fois attrapés et mis en taule, personnellement je les mettrais da ns une cellule sans toilette, et pour longtemps puosqu ils semblent tant aimer leurs excrements ; effet disuasif garanti.

    1. oui, et je mettrais avec les fauteurs de m….: Macron, De Castries, Dassult, Lagardère, Arnault, Bolloré et toute la bande

  3. Arme bactériologique : on en arrive à des manifestations de hautes technologies. Contenant, par ailleurs, un gaz toxique .Mais que fait donc l’ONU pour ne pas dénoncer une nouvelle ligne rouge franchie ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *