4e Vinotrail : une boucle sportive dans les vignobles du Mont Saint-Baudile

Avec Vinotrail, les vignerons des Terrasses du Larzac, appellation « star » du Languedoc, dont les vignobles s’étendent au nord-ouest de Montpellier, reconduisent, pour la la 4e année consécutive, une course chronométrée et itinérante, qui attire chaque année plus de 500 coureurs. Cette nouvelle édition se déroulera le dimanche 10 mars.

1 100 mètres de dénivelés positifs

Déclinaison sportive des Circulades en Terrasses du Larzac qui se déroulent en juillet, Vinotrail propose cette année une boucle sportive culminant à 848 mètres d’altitude autour du Mont Saint-Baudile qui surplombe la vallée de l’Hérault, offrant aux adeptes du trail 1 100 mètres de dénivelés positifs.

« Un engouement important »

« Il y a aujourd’hui un engouement important pour le trail, c’est un moyen moderne de faire découvrir nos territoires viticoles en invitant les participants à prendre de la hauteur. L’ambition est de les amener à fouler du pied notre terroir en leur faisant découvrir, dans de somptueux paysages, ce vignoble très étalé », explique Brice Bautou, vigneron au Mas de Pountil et co-organisateur de l’événement, avec Jérôme Vaillé (Mas de Clanny) et Romain Benet, du domaine Nova Solis.

Si les deux premières épreuves Vinotrail gravitaient autour du rocher des Vierges, à 550 mètres d’altitude et du col du vent -770 mètres- cette 4e édition atteint de nouveaux sommets sportifs avec un tracé culminant à 848 m d’altitude autour du relief du pic Baudile, symbole de l’appellation.

Trois itinéraires

Au départ du domaine du Causse d’Arboras, l’épreuve se scinde en trois itinéraires : le parcours le plus long, « Jéroboam » (28 kilomètres), offre aux traileurs confirmés un dénivelé positif de 1 100 mètres. La course « Magnum » de 17 km, représente 590 mètres de dénivelé positif tandis que « Vinorando », un parcours technique de 12 km avec 400 m de dénivelé positif, permet aux randonneurs de découvrir plus facilement les magnifiques paysages des Terrasses du Larzac, avec des points de ravitaillement sportif et terroir en fonction des épreuves.

Le parcours « Vinorando » par exemple prévoit une dégustation des vins de l’appellation.

Nouveau : le challenge trail

« Vinotrail est avant tout une épreuve sportive engagée, une course à pied dans un environnement sauvage avec des dénivelés, des passages, où l’on utilise les mains et des parties techniques pour que les participants se rapprochent en sensations, des trails de montagne », insiste Brice Bautou.

Nouveauté cette année, la création du « challenge trail des Terrasses du Larzac » donnant lieu à un classement cumulé du Vinotrail et de la Sauta Roc, trail majeur du département de l’Hérault au départ de Saint-Guilhem-le-Désert. Et comme un événement Vinotrail implique forcément les vignerons de l’appellation, la ligne d’arrivée, au domaine du Causse d’Arboras, dans les environs de Gignac est chaque année l’occasion d’un repas festif, où les vignerons des Terrasses du Larzac font déguster leurs vins.

« Un Vinotrail réussi, c’est une manifestation sportive où tout le monde reste pour le repas d’arrivée, pour découvrir les vins de l’appellation et ses vignerons », conclut Brice Bautou.

>> Pratique : Vinotrail : dimanche 10 mars. Inscriptions en ligne sur www.tempscourse.com
Départs au domaine du Causse d’Arboras : à 9h pour la course « Jéroboam », à 9h20 pour la « Vinorando » et à 9h30 pour l’épreuve « Magnum ». Tarifs : entre 20 et 25 euros selon les parcours incluant un lot technique de bienvenue, le ravitaillement sur le parcours et le repas d’arrivée.
Repas d’arrivée : aligot-saucisses par la Coopérative fromagère Jeune Montagne, dans l’Aveyron. Dégustation des vins d’une soixantaine de domaines de l’AOC Terrasses du Larzac.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *