Montpellier : un SDF vole le vélo d’un policier municipal !

Un SDF âgé de 44 ans qui squatte depuis deux ans un coin du trottoir du cours Gambetta, à Montpellier a volé, jeudi, le vélo d’un policier municipal. Fort heureusement, il a été récupéré un peu plus tard, après de rapides recherches, abandonné dans la rue proche du Cheval Vert, du côté de la place Saint-Denis.

Vers 10h30, trois policiers municipaux avaient posé leur vélo contre la façade d’un commerce, dans lequel ils intervenaient après un énième signalement de trouble à l’ordre public de ce SDF et quand ils sont ressortis, quelques minutes plus tard, un des deux-roues avait disparu ! Les soupçons se sont portés sur le sans-abri, rapidement localisé, ainsi que le cycle. Le visionnage des caméras de vidéosurveillance a confirmé qu’il avait dérobé le vélo.

Insultes récurrentes

Le SDF qui avait 1,46 grammes d’alcool par litre de sang a été interpellé et placé en garde à vue au commissariat central. Il était entendu ce matin par les enquêteurs, avant que le procureur de la République ne décide d’une sanction judiciaire.

Humainement, son cas est particulièrement délicat à gérer. « Depuis deux ans, il est installé, souvent avec une amie, au même endroit sur le trottoir du cours Gambetta, dans le secteur de l’ancien Temple protestant, de la rue Bruays, devant l’entrée d’une supérette, dont les exploitants n’en peuvent plus, car non seulement ils les insultent, ainsi que les employés, mais il s’en prend également aux clients. Des comportements récurrents régulièrement signalés aux forces de l’ordre. De plus, il possède un poste radio et il met la musique à fond, ce qui importune les riverains », révèle à Métropolitain une source proche de l’enquête.

« Mon fils va revenir, je l’attends »

Selon cette source, ce SDF qui souffre de problèmes psychiatriques légers ne nécessitant pas un internement d’office : « Depuis deux ans, nous tentons de comprendre sa situation. Il livre une version que nous ne parvenons pas à vérifier, à savoir qu’il a perdu son fils en 2017 sur le cours Gambetta, exactement à l’endroit où il campe et qu’il a décidé de rester là. Il répète que son fils va revenir et qu’il l’attend. Cet enfant s’est-il égaré ? A t-il fugué ? Lui est-il arrivé quelque chose de grave ? ». La Ville de Montpellier tente de trouver une issue à cette situation avec les services de l’État qui sont concernés.

Pour l’heure, après cet épisode rocambolesque d’hier, le mystère du SDF de Gambetta reste entier. Jeudi matin, juste avant l’épisode du vol du vélo, il était présent, avec une petite piscine en plastique gonflable pour enfant -vide- et un parasol posés sur le trottoir…

Le SDF squatte un bout de trottoir du cours Gambetta depuis deux ans : il y était hier matin peu avant son interpellation pour le vol du vélo Photo JMA. Métropolitain.

1 Comment

  1. Habitant au-dessus je ne peux que confirmer. Les nuisances (saleté, insultes, bruit) augmentent au fil de la journée en proportion avec les doses d’alcool ingurgitées. Notre porte a été à plusieurs reprises recouverte de matières gluantes pas toujours identifiées et les jets de nourriture sur la façade sont toujours visibles. !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *