Terrasses du Larzac : des ventes en hausse de 408 % en dix ans

Record économique pour les Terrasses du Larzac qui enregistrent une progression des ventes de son AOC de plus de 400 % en dix ans. 

Avec 14 924 hectolitres sur la dernière campagne 2018 (douze mois), les ventes de l’AOC Terrasses du Larzac enregistrent une hausse de 408 % en dix ans (2009-2018) et de 107 % en cinq ans (2013-2018).

Deux explications

Ce record, rarement atteint aussi rapidement pour une appellation languedocienne, trouve deux explications : l’adhésion croissante des caves et domaines à l’AOC Terrasses du Larzac et la vague d’installations de néo-vignerons. Ces deux facteurs cumulés représentent une hausse des volumes revendiqués de 300 % entre 2007 (avec 5 608 hectolitres) et 2017 (16 770 hl).

« De plus en plus de domaines rejoignent la dynamique Terrasses du Larzac parce que c’est très bien valorisé et que les marchés sont demandeurs », explique Vincent Goumard, vigneron au domaine Cal Demoura. Avec un indicateur prix moyen en hausse de 30 % sur cinq ans, le positionnement prix caviste des vins de l’appellation se situe autour de 20 € la bouteille (contre environ 15 € en 2012).

Sources : enquête économique 2018 de l’appellation Terrasses du Larzac (une enquête interne représentant 61 % des volumes totaux commercialisés par les Terrasses du Larzac), et données CIVL de sorties de chais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *