Photographie. 50 ans des Rencontres d’Arles : on recherche des témoins

Cette année, le festival photographique  »Rencontres d’Arles » fêtera sa 50ème édition. Une occasion pour les organisateurs d’inviter, dès aujourd’hui, tous les visiteurs, participants, témoins de ces 50 années de photographie, à partager leurs souvenirs et leurs archives par l’intermédiaire d’une grande collecte.

La mise en place de cette plateforme participative permet à tous de témoigner des précédentes éditions : photographies, vidéos, enregistrements sonores, documents numérisés (journaux, affiches, lettres…), témoignages… Cet appel à contribuer à participer à la mémoire vivante du festival permettra de se remémorer cinq décennies de photographie et de rencontres.

La restitution de cette collecte prendra la forme d’un grand album numérique mis en ligne en mars.

Ce festival est à la photographie, ce que Cannes est au cinéma. C’est en 1969 qu’il fut créé par des photographes et des passionnés de l’image, Lucien Clergue, Jean-Maurice Rouquette, Michel Tournier et d’autres. Il constitue chaque année le Rendez-vous des photographes qui permet à Arles de devenir capitale internationale de la photographie.

La quinzaine d’ouverture

Les Rencontres proposent des projections nocturnes en plein air au Théâtre antique, évènement unique au monde. Chaque soir un photographe ou un spécialiste de la photographie vient présenter des images qui parfois sont accompagnées de concerts ou de performances artistiques.

Chaque soirée fait l’objet d’une création unique. Lors de la semaine d’ouverture sont également organisés des conférences et débats. Depuis six ans, la Nuit de l’année permet de voir des photos de différents acteurs de la presse, de magazines, d’agences etc. sur des écrans géants au cours d’une grande promenade photographique nocturne dans le centre ville.

Les expositions

Environ 60 expositions investissent des sites emblématiques du patrimoine arlésien mais aussi des lieux habituellement fermés au public, qui peuvent ainsi revivre durant l’été. Les Rencontres ont été les premières à installer il y a quelques années des expositions sur la friche industrielle des ateliers ferroviaires.

C’est sur ce site, qui incarne aujourd’hui l’avenir d’Arles, que les Rencontres ont pour la première fois en 2010 proposé le Village des Rencontres d’Arles. Il s’agit d’un espace de rencontre inédit avec les amateurs, collectionneurs et professionnels présents durant les journées d’ouverture du festival. Il sera reconduit pour ce cinquantenaire.

>> Les Rencontres d’Arles 2019 

  •   semaine d’ouverture du 1er au 7 juillet prochains.
  •   expositions du 1er juillet au 22 septembre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *