Accident mortel de Lattes : la conductrice en examen sous contrôle judiciaire

palais justice montpellier

La conductrice âgée de 26 ans domiciliée à Lattes qui avait été interpellée et placée en garde à vue à sa sortie des urgences du CHU Lapeyronie pour avoir percuté frontalement une voiture, mercredi à 23h15 sur la RD 58, le Chemin de l’Agau, près du Mas du Cheval, à Lattes, avec le décès d’une habitante de Mauguio de 22 ans a été déférée au parquet de Montpellier, ce vendredi.

1,97 gramme d’alcool dans le sang

Le procureur de la République de Montpellier a ouvert une information judiciaire pour homicide involontaire par imprudence et blessures involontaires par imprudence, aggravés notamment par deux autres circonstances, le fait qu’elle n’ait pas été maître de son véhicule et le fait qu’elle était au volant avec 1,97 gramme d’alcool par litre de sang. De plus, selon nos informations, elle se filmait avec son téléphone portable en conduisant à plus de 100 km/h. Elle a été mise en examen de ces chefs par le juge d’instruction de permanence.

Elle revenait d’une soirée entre amis, quand elle a perdu le contrôle de sa voiture. Celle-ci est venue percuter de face le véhicule de la jeune malgorienne, qui est décédée sur place. Sa passagère, une Montpelliéraine âgée de 24 ans se trouve toujours au département anesthésie réanimation -DAR A- au CHU Lapeyronie, où son état est critique.

Le parquet fait appel

Ce vendredi soir, la conductrice mise en examen a été remise en liberté sous contrôle judiciaire à l’issue du débat judiciaire devant le juge de la liberté et de la détention -JLD-, un contrôle judiciaire strict qui lui interdit notamment de conduire. Son avocat, le pénaliste montpelliérain Cyril Caron a plaidé lors de l’audience une remise en liberté assortie d’un contrôle judiciaire. Sollicité par Métropolitain, l’avocat a refusé de faire tout commentaire.

Le parquet de Montpellier qui a requis son placement sous mandat de dépôt a fait appel de cette décision du JLD et l’affaire va venir prochainement devant la chambre de l’instruction de la cour d’appel.

Me Cyril Caron défend la conductrice.

14 Comments

  1. Comment un avocat peut il défendre une personne comme elle ? En pensant qu’elle n’est pas coupable d’un crime ! En plus 1 est morte et l’autre dans le comas !
    En est vraiment elle consciente de son acte ?

    1. Les amis chez lesquels elle était doivent aussi justifier le fait de la laisser partir dans un tel état, il lui on donné « le permis de tuer » ce soir là ! Et, comble de l’horreur elle a donc filmé son acte meurtrier ! Encore un de ces stupides défis en ligne ?

  2. Comment peut on passer à cet endroit là, sur cette RD58 si étroite avec 1,97gr d alcool dans le sang, sans avoir un accident seul ou envers un tiers…
    1,97gr c est déjà ébriété avec euphorie, troubles de la vue, de l’équilibre voire nausées.
    Comment à 26 ans être assez irresponsable pour se croire au dessus du lot. Comment laisser partir seule une amie, un parent dans cet état.
    Oui c est l’éternel débat, et encore cette semaine il a ôté la vie à une toute jeune fille et mis en grand danger une autre.
    Avec quelques secondes, elle aurait pu finir dans le fossé ! Seulement!
    Mais non, alcool+téléphone et voiture n’ont rarement pas de résultat très positif!
    Alors toutes mes pensées de soutien et de paix, vont à cette jeune fille disparue, à son amie si en danger et à leur parents et proches. Que jamais il ne nous soit permis de vivre ce qu ils traversent, par la faute…le crime d’une inconsciente.
    Que la justice passe, sévère et sans rancoeur.
    Que de sa vie, cette fille trop forte même quand elle a bu, ne puisse plus mettre en danger quelqu’un d’autre, nos enfants, nos Femmes ou nos proches.
    Que Dieu lui vienne en aide!

  3. Quelle horreur bon sang ,comment peut on être aussi irresponsable et comment peut on continuer à vivre après avoir causer un accident mortel sous l emprise de l alcool

  4. Le code de la route est très bien fait pour les délinquants tueurs… Quand on roule en étant bourré ou sous stup, et qu’on tue quelqu’un, ça devrait être un homicide volontaire. Cette gamine sans cervelle a détruit des vies, et elle va s’en sortir sans trop de conséquences. C’est à vomir.

  5. Je pensr que C honteux car la justice se mette pas à la place de la famille car elle a tuer comme même une personne et une autre personne qui es en état critique
    Et pour des fait moins grave tu rentre en prison je pense que la justice dois revoir C accusée car dans la logique C prison directement aucune défense à prendre ALCOOL TÉLÉPHONE ENLEVÉ LA VIE D UNE JEUNE FILLE QUI A MÊME PAS EU LE TEMPS DE GOÛTER À LA VIE VIVE LA FRANCE C HONTEUX

  6. c est dégueulasse de laisser libre quelqu’un qui a enlevé la vie d’une jeune fille et que l’autre est dans un état critique.Surtout avec un énorme alcool dans le sang.C’est une honte pour la justice.

  7. Celle là, sa bêtise va lui couter cher ; depuis qu on leur rabache dd respecter les vitesses limitres, de nepas rouler bourré et c j espere qu elles feront un MAX de taule ; pas dd pitié face à ce genre de criminels car c est ce qu il sont.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *