Antisémitisme : huit croix gammées et « sale juif » pour Kléber Mesquida

Révélée à la presse en fin de semaine dernière par la présidente de la Région Occitanie, Carole Delga, la lettre anonyme expédiée de Béziers dans laquelle elle était traitée notamment de « Chère salope et de sale pute », comme Métropolitain l’a évoqué ici, ciblait également Kléber Mesquida, le président du Département de l’Hérault, qualifié de « sale juif ».

C’est le conseil départemental de l’Hérault qui l’annonce ce lundi via un communiqué : « Au-delà des propos sexistes et obscènes, c’est Kléber Mesquida qui est traité de sale juif dans ce courrier revendiqué par les « Compagnons d’Aldof Hitler » -NDLR : sic- orné de huit croix gammées et assorti de la menace « de démissionner de vos postes, sinon ça peut aller plus loin, Boum ! Boum ! ».

Un constat qui saute aux yeux : le prénom d’Hitler est mal orthographié et les croix gammées sont dessinées à l’envers…Volontairement ? Involontairement ?

Enquête en cours

Ce soir, Kléber Mesquida dénonce avec fermeté toute forme de propos et d’actes de violences racistes et antisémites qui portent atteinte aux valeurs de la République et annonce qu’il va se joindre ce mardi soir à l’appel lancé par les partis républicains pour un rassemblement à 18h30, autour de la fontaine de la place des Martyrs de la Résistance, devant la préfecture de l’Hérault, à Montpellier.

Une enquête est en cours pour identifier qui se dissimule courageusement derrière ces mystérieux « Compagnons d’Adolf Hitler », inconnus jusqu’à présent des policiers du service du Renseignement territorial -RT- de l’Hérault, les ex-Renseignements généraux.

Courrier anonyme.
Courrier anonyme.
Courrier anonyme.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *