Montpellier : enquête sur des maltraitances présumées dans une école privée

La directrice d’une école privée « hors contrat » ayant pignon sur rue à Montpellier a été interpellée mardi, par les policiers de la sûreté départementale de l’Hérault qui enquêtent sous l’autorité du procureur de la République sur de présumés maltraitances dénoncées par des élèves de classes de la maternelle âgés de 4 à 8 ans, selon nos informations.

La directrice, une sexagénaire a été placée en garde à vue au commissariat central, avant que cette mesure ne soit levée, en raison semble t-il de son état de santé, qualifié de fragile. Elle a été entendue environ 24 heures sur des faits présumés qui dureraient depuis au moins trois ans et rapportés aux parents par les enfants.

Humiliations

Selon nos informations, quatre élèves auraient fait l’objet d’humiliations, comme avaler son vomi lors de repas à la cantine ou être exhibé nu, d’autres accusations des victimes faisant état de violences susceptibles de laisser des séquelles mentales et physiques, lors de séjours au ski. Des enseignants agissant sous le couvert de la directrice seraient mis en cause.

Les langues ont été longues à se délier et c’est finalement le dépôt d’une plainte des parents d’un des élèves de cet établissement, il y a pratiquement un an, qui a déclenché cette enquête. Les investigations se poursuivent.

7 Comments

    1. Bonjour : il n’y a aucune mise en examen, les plaintes sont très tardives, bref, nous devons respecter la présomption d’innocence. Imaginez que tout ce qui est raconté ne soit jamais prouvé et/ou relève d’accusations mensongères ? Il convient d’être prudent.

  1. Cela fait beaucoup plus longtemps qu indiqué dans l article
    Il y a 7 ans dejà il y a 7 ans 50 parents étaient au commissariat ! Des enfants dont je connais les parents avaient des bleu et subissaoent des himiliations psychologiques, un autre avait été poussé dans escalier

  2. Je ne suis pas étonnée….j’ai sorti ma fierté d’une école hors contrat dans le golfe de St Tropez pour des actes de malveillance. Il y a eu des plaintes déposées également. La mairie et la gendarmerie sont informés…les éducateurs présents en 2016 ont tous démissionné. Les démarches sont longues car les directrices sont souvent des personnes très intelligentes et manipulatrices !!! Nous avons formé un collectif de 25 parents et nous continuons….Ma fille est dans une autre ecole hors contrat mais celle-ci bienveillante et avec un véritable apprentissage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *