Montpellier : un couple avoue avoir vendu 1,5 kg d’héroïne en six mois

Un couple de sans papiers -lui, 43 ans, elle, 25 ans- a été mis en examen pour trafic de drogue par un juge d’instruction du tribunal de grande instance de Montpellier et écroué enfin de semaine dernière, après son interpellation, lundi 4 février, par les policiers de la brigade des « stups » de la sûreté départementale de l’Hérault, après une enquête discrète de plusieurs semaines.

Le couple résidait dans un appartement de la rue Lamartine, près de l’avenue du Pont Juvénal, entre la gare SNCF Saint-Roch et le tribunal d’instance et de commerce. Il est soupçonné d’avoir vendu régulièrement de l’héroïne et de la cocaïne, du matin jusqu’à 18h, au coin de la rue, en bas de la résidence, à des clients contactés auparavant par téléphone.

6 500€ saisis

C’est ce manège suspect qui a attiré l’attention de riverains qui ont fait un signalement au commissariat central. Des surveillances et des filatures ont été mises en place, mais, les enquêteurs ont découvert que les trafiquants étaient très méfiants et entouraient les transactions d’un luxe de précautions.

Les investigations ont confirmé que le quadragénaire, ou sa concubine lorsqu’il était absent descendaient bien dans un coin de la rue Lamartine pour écouler héroïne et/ou cocaïne à de nombreux consommateurs réguliers.

Dans des bars

Après 18h, le couple dealait dans des bars des quartiers de Figuerolles et de Plan Cabanes. Lors de la perquisition au domicile des dealers, les policiers ont saisi de l’héroïne et de la cocaïne conditionnées pour être cédées et 6 500€ en numéraire.

Le couple a reconnu avoir revendu 1,5 kilo d’héroïne et 400 grammes de coke en six mois à Montpellier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *