Vidéos. Gilets jaunes à Montpellier : encore des violences

L’acte XIII des Gilets Jaunes a, de nouveau dégénéré ce samedi après la dispersion des manifestants pacifiques, vers 17h45, dans le centre-ville. À 18h45, des incidents éclataient rue Foch, vers les Jardins du Peyrou, après que des casseurs ayant lancé des projectiles divers, dont des pierres aient été refoulés de devant la préfecture de l’Hérault, depuis 18h, par les gendarmes mobiles.

« Nous avons distinctement aperçu un casseur viser et tirer sur les forces de l’ordre avec une fronde », témoigne un observateur qui a contacté Métropolitain.

Gaz lacrymogène

Pour parer aux jets de projectiles, dont des pavés, les gendarmes mobiles et les policiers de la Sécurité publique de Montpellier qui sont mobilisés ont répondu par des jets de grenades de gaz lacrymogène.

Des groupes de casseurs ont mis à sac des banques et des magasins sur la place de la Comédie, après être redescendus par la rue de la Loge. L’air est irrespirable sur la place noyée sous les lacrymogènes.

Fauteurs de troubles évacués

À 19h15, les gendarmes mobiles débarquent, sirènes hurlantes pour procéder à l’évacuation des fauteurs de troubles et à des interpellations. À 19h45, des containers, des stock de palettes et du mobilier urbain étaient incendiés, rue de la République, vers le square Planchon.

De nombreux commerces, bars et restaurants sont fermés, ce soir dans l’Ecusson. Le trafic du tramway est interrompu. La manifestation avait débuté dans le calme avec des centaines de motards jaunes rassemblés dans l’après-midi sur la place de la Comédie. Selon la préfecture, 1 500 personnes ont manifesté.

>> Vidéos : des casseurs sévissent sur la Comédie

Ce soir, place de la Comédie : des scènes de violences urbaines. Photo D.R
Des containers et des palettes incendiés ce soir en centre-ville, sur les voies du tramway. Photo Loïc Salmeron
Des restes carbonisés du mobilier urbain vandalisé ce soir. Photo Loïc Salmeron
Un container en flammes ce soir rue de la République, à Montpellier. Photo Métropolitain.
Le trafic du tramway interrompu ce soir. Photo Métropolitain.
« Tous unis », message capté ce samedi pour l’acte XIII. Photo Arthur Lansonneur.
Une banderole en hait de l’arc de triomphe au Peyrou. Photo Arthur Lansonneur
Des casseurs ont sévi encore ce soir. Photo D.R.

5 Comments

  1. letat est bien ambigu et on se demande pourquoi il agit comme cela
    la france est constamment attaquee au niveau europeen pour non respect des libertes et droits de lh’omme la ON LE VOIT BIEN DEPUIS 3 MOIS

    1. tant mieux les connard qui sont contre je les invite a venir le crier haut et fort pendant cette revolution !! mais le trois quart son français depuis hier et se chie dans leur froc
      en esperant que cela dure et que la racaille democratique degage avec leur suceur de voteux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *