French Tech Montpellier : 650’000 € pour Keetiz

La startup Keetiz vient de boucler une levée de fonds pour étendre son application Cashback à toute la France, dont Paris dès le mois de février. Jean-Christophe Russier, fondateur de la startup en 2016, veut réformer le vétuste système des cartes de fidélité. Il estime, avec Cashback, « avoir une place à prendre en Europe ».

La startup montpelliéraine Keetiz, spécialiste de la fidélisation client et éditeur de l’application de Cashback, qui permet de récompenser les consommateurs en cash après leurs achats payés en CB ou en carte Titre Restaurant, a bouclé sa première levée de fonds, soit 650’000 € apportés par des investisseurs privés dont Sofilaro, le fond d’investissement du Crédit Agricole, la BPI et la Banque Populaire.

Déploiement à Paris en février

« Cet apport doit servir au déploiement de notre réseau de commerces affiliés et d’utilisateurs à l’échelon national, avec pour première étape clé, l’ouverture de Paris dès février 2019 », annonce Jean-Christophe Russier, fondateur et dirigeant de Keetiz. D’ici la fin de l’année, la startup s’est fixée comme objectif de rassembler 1 500 commerces partenaires et 200 000 utilisateurs.

Une place à prendre en Europe

« En 3 ans, nous avons fait la démonstration à Montpellier de l’efficacité de notre application avec 25 000 utilisateurs », rappelle le dirigeant : « Nous avons fait évoluer notre modèle vers une version 100% automatisée, compatible avec plus de 250 établissements bancaires, permettant à l’utilisateur de voir sa cagnotte augmenter directement, et d’être crédité sur son compte bancaire ,sous 24h, en 1 clic, dès 10 euros atteints… Avec CashBack, nous réinventons une nouvelle relation client qui met fin au mirage et à la complexité des cartes de fidélité… Nous avons une véritable place à prendre en France et en Europe ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *