Montpellier : un client armé crie « Allah Akbar » dans un restaurant

EXCLUSIF MÉTROPOLITAIN. Un Marocain âgé de 43 ans a été neutralisé par les clients du restaurant L’Escale, dans la rue Aristide Olivier, entre les places de la Comédie et Carnot, samedi soir, après qu’il a récité une prière, braqué la serveuse avec une arme à feu et annoncé qu’il allait tuer un client, avant de crier « Allah Akbar », à la vue des premiers policiers.

Le quadragénaire qui vit à Montpellier a été retenu par ces clients jusqu’à l’arrivée rapide d’une patrouille de la brigade spécialisée de terrain -BST- de la Sécurité publique, qui a procédé à son arrestation. Il a été placé en garde à vue au commissariat central. L’enquête est diligentée par les policiers de la sûreté départementale de l’Hérault.

Prière et haram

Selon le récit rocambolesque de la serveuse de ce restaurant âgée de 28 ans fait aux enquêteurs, cet homme s’est présenté à 18h45 pour faire une commande. En attendant son plat, il s’est mis à prier, comme l’employée l’a constaté en le voyant fixer le sol, sans lever la tête, ni les yeux. Puis, il s’est tourné vers elle et a lancé : « C’est haram », qui a deux significations chez les musulmans : interdiction ou sacré, avant de s’agenouiller et de l’obliger à s’asseoir auprès de lui.

Le quadragénaire l’a alors prévenu qu’il avait un pistolet dans une poche et qu’il allait tuer le client qui mangeait tranquillement à une table et qui, visiblement n’avait pas pris la mesure de la scène qui se jouait dans l’établissement.

La serveuse désarme le suspect

L’individu armé a demandé à la serveuse de prévenir police-secours via le 17, le numéro d’urgence pour indiquer qu’il allait passer à l’acte en exécutant ce client. Elle a tenté de le calmer et a profité d’une nouvelle prière qu’il s’est mis à réciter en levant la tête pour le désarmer, en s’emparant du pistolet qu’il tenait dans une main dans son dos, aidée par un groupe de clients, qui venait de se présenter dans le restaurant.

Ils ont ainsi mis un terme aux agissements de l’agresseur qui a été neutralisé et remis aux policiers, à 19h15. Selon une source proche de l’enquête, il a hurlé « Allah Akbar » et a récité « la chahada », la profession de foi de l’Islam, quand la patrouille de la BST est arrivée sur place. Il s’est finalement avéré que l’arme était un pistolet d’alarme.

Mesure d’internement

La serveuse, comme les clients ne pouvaient pas savoir qu’il s’agissait d’une arme de poing ne tirant pas de balles réelles -munitions à blanc, au gaz poivre et lacrymogène-, puisqu’un pistolet d’alarme est une imitation parfaite d’un vrai.

Le parquet de Montpellier qui supervise la garde à vue du quadragénaire a requis un expert psychiatre pour l’examiner, car, il tient des propos incohérents aux enquêteurs de la sûreté départementale de l’Hérault. Il pourrait faire l’objet d’une mesure rapide d’internement.

28 Comments

  1. a en croire le gouvernement et la justice, il n’y as plus de terroristes, il n’y as plus que des malades ! on prend vraiment le peuple Français pour des abrutis !

    1. Merci de laisser le peuple tranquille qui ne demande pas que le premier abruti venu parle en son nom.
      Il existe effectivement des personnes dont le jugement est aboli du fait d’une maladie . Ni vous ni moi ne pouvons en dire plus.
      Bravo a cette serveuse si courageuse.

  2. @Rudi, le conspirateur…
    Ne traitez pas le peuple français d’abrutis à partir de faits divers.
    Il y a des terroristes, il y a des personnes ivres, dérangées, irascibles, racistes, etc Les tout et se savoir cette qu’il faut faire.
    Quel courage, pour cette serveuse et ces clients !

    1. Statistiquement, c’est inquiétant de voir combien de fous sont arrêtés qui crient Allah Akhbar alors qu’il y en a fort peu qui récitent le Notre Père ou qui portent la kippa…

      Toute tentative d’analyse statistique doit effectivement être systématiquement écartée pour cause d’amalgamite aigüe…

    2. Oui bien sûr, menacer de tuer des gens au nom de l’Islam ça n’a jamais été du terrorisme voyons. ça devrait être répertorié dans les infractions au code de la route plutôt.

  3. Les centres et hôpitaux locaux traitant la psychiatrie ont été fermés durant ces cinq dernières années. Le résultat est maintenant visible et le sera de plus en plus.

  4. Un dérangé non musulman voudrait peut être tuer un client mais sans faire la prière …
    Franchement ils sont trop à fond dans la religion

  5. « Ici c’est Montpellier » avec son lot de délinquance de plus en plus exponentiel, de fous aliénés et autre racailles et terroristes car il y’en a ici aussi…

  6. Lol moi je suis passée vers 19h pour aller à l’épicerie qu’il y a en bas de la rue, je les ai croisés, a 6 en train de dégommer un mec tout maigre à grand coups de poing et coup de boules en gardant le casque, et la serveuse qui disaient « c’est un terroriste! quand on a essayé de les faire arrêter de le frapper…! Bref ça ils oublié de dire le métropolitain…! Et fait arrêter de fabuler à chaque fois qu’un perché de Montpellier fait une merde…! -_-

  7. Vous êtes quand même une bande d’hypocrites. À chaque fois qu’un arabe tue dans les médias on parle à chaque fois de terroristes et là vous prétendez le contraire. Regardez plutôt toutes histoires où c’est des blanc qui tue on dit toujours qu’ils ont un problème psy donc arrêtez de mentir…
    Comme Brevick et l’Allemand qui ont tué en masse, ce n’était des terroristes hein ?? Pb psy avec une bonne présentation.
    Prouvez le contraire

  8. Malade ou pas malade l’islam génère bien des cons comme pleins de religions ! Alors que les musulmans commencent à balayer devant leur porte et faire du ménage chez eux cela serait bien . Et c’est pas être raciste de le dire, c’est malheureusement une réalité…

  9. Chaud patate, vos commentaires. Tout ça parce qu’un affolé désœuvré a voulu faire du zèle, devant une serveuse charmante et courageuse de surcroît. Bravo Madame.

  10. Depuis quand un terroriste demande à prévenir la police avant de commettre son forfait? De plus, il était armé d’un pistolet d’alarme. A croire qu’il voulait attirer l’attention sur lui. Pas de doute, sa place est en psychiatrie…

  11. Ne stigmatisons pas ! C’est un hasard si ce pauvre monsieur a décidé d’utiliser l’islam pour faire ses méfaits. Hier encore un fou dans un bus à crier « Jésus est grand » et a embrassé les gens autour de lui.
    Il y a donc des fous dans chaque religion…hein.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *