Montpellier : un an de cours de self-défense offert à l’adolescent agressé

Les révélations de Métropolitain sur la violente agression dont a été victime un collégien âgé de 14 ans, blessé d’un coup de couteau et boxé au visage, avant d’être tabassé à terre par quatre agresseurs, vendredi à 18h dans le quartier d’Antigone, à Montpellier, alors qu’il protégeait un enfant de 10 ans, ont énormément ému les lecteurs. Et également le fondateur du club de self-défense Sud Krav Maga, dont les locaux sont implantés dans la rue Émile Zola, entre le Plan Cabanes et les Jardins du Peyrou.

Fondateur et staff très touchés

« Avec le staff du club, j’ai été très touché par cet article et par le geste courageux de cet adolescent qui s’est courageusement interposé face à quatre hommes qui s’en prenaient à un enfant de 10 ans. Nous souhaitons le contacter pour lui offrir un an de cours illimités de self-défense dans notre club. Il mérite bien ça », réagit Romain Drouet, le fondateur de Sud Krav Maga.

Nous avons informé aussitôt la maman de l’adolescent. Très contents de ce geste, ils vont venir rencontrer Romain Drouet en début de semaine. Ce club qui dispense des cours de self-défense des petits aux plus grands a pignon sur rue, à Montpellier. Un club très couru en ces temps d’un profond sentiment d’insécurité.

Trois des agresseurs arrêtés

L’enquête des policiers de la sûreté départementale de l’Hérault n’a pas traîné. Fort du signalement des quatre agresseurs et de l’indication précieuse qu’ils étaient de nationale albanaise, un équipage de la brigade anticriminalité -BAC- a multiplié les rondes et les surveillances dans les secteurs de Plan Cabanes et du cours Gambetta, fréquentés par le quatuor.  Et une patrouille de la BAC a repéré trois des jeunes albanais qui étaient recherchés, samedi après-midi, cours Gambetta.

Ils ont été interpellés -comme le montre ci-dessous la photo exclusive de Métropolitain– et conduits au commissariat central. Âgés de 15 à 18 ans, ils ont été placés en garde à vue. Parmi eux, figure l’auteur du coup d’arme blanche.

Il s’était interposé

Le quatrième complice est activement recherché. Les quatre agresseurs avaient pris la fuite en compagnie du père de deux d’entre-eux, après avoir porté un coup de couteau à l’arcade sourcilière du mineur de 14 ans, boxé au visage -il souffre d’un traumatisme nasal-, jeté à terre et tabassé, alors qu’il venait de quitter le lycée Joffre.

Son seul tort a été de s’interposer en apercevant les quatre Albanais malmener un enfant de 10 ans pour le détrousser sur un trottoir du quartier d’Antigone, à proximité de la place du Nombre-d’Or, vendredi en fin d’après-midi. Il avait été transporté aux urgences du CHU Lapeyronie. L’adolescent scolarisé au collège des Aiguerelles, à Montpellier s’était rendu à la sortie du lycée Joffre pour retrouver des copains. C’est sur le trajet qu’il a été poignardé.

Les agresseurs présumés seraient déjà connus de la police et de la justice de Montpellier pour des faits de violences. L’adolescent a formellement reconnu les deux mineurs albanais dans le fichier des personnes déjà arrêtées au commissariat central.

Deux mineurs déférés au parquet

Le jeune adulte en garde à vue avec les mineurs a été mis hors de cause, car, l’enquête de police atteste qu’il est arrivé postérieurement à l’agression. Les deux mineurs étrangers non accompagnés qui auraient lancé à la victime, « Les patrons à Montpellier, ce sont les Albanais », seront déférés lundi au parquet.

L’enquête a établi que les Albanais étaient venus corriger un enfant de 10 ans à Antigone à cause d’un litige entre lycéens de Joffre sur fond de relations amoureuses, des garçons ayant semble t-il jeté leur dévolu sur une même lycéenne, ce qui aurait déplu à son petit copain albanais…

>> Pratique : Club de self-défense Sud Krav Maga, rue Émile Zola, Montpellier : http://www.sudkravmaga.com

Page Facebook : facebook.com/sudkravmaga

DOCUMENT MÉTROPOLITAIN : l’arrestation samedi cours Gambetta à Montpellier par des policiers de la BAC de trois des quatre agresseurs de l’adolescent de 14 ans à Antigone. Photo JMA. Métropolitain.
Un cours de self-défense dispensé au club Sud Krav Maga, à Montpellier.

15 Comments

  1. « bien connu des services de police » …. et blablabla…. et blablabla …. le reste ne sert à RIEN : la france protège ses délinquants …. enfin, les gouvernements successifs, pas les Français, évidemment !
    Y’a qu’à se souvenir du Tollé déclenché à Gauche quand Hollande avait parlé de déchoir de la nationalité française les terroristes ….

  2. Mon commentaire précédent paraîtra-t’il …. ?
    …. ou, en bon journaleux, tout ce qui est « critique d’un étranger » , est-il considéré comme du « racisme » ? (j’ai l’habitude…)
    Car j’ai beau adorer des types comme Kamel Daoud ou Malek Boutih et des femmes comme Fadela Amara …. dès que je dis ne pas « aimer » Tariq Ramadan ou Houria Bouteldja, le verdict des « bien-pensants » tombe : RACISTE !

  3. Le seul problème c’est que ces agresseurs n’auront rien comme d’habitude.. pour avoir été victime dalbanais à Montpellier.. ils sont en terrain conquis… p1s de papiers .. pas de bonnes identités.. ils sont relâchés sans rien..

  4. Les agresseurs présumés seraient déjà connus de la police et de la justice de Montpellier pour des faits de violences.

    Ne serait il pas temps après les multiples agressions et la tentative de meurtre d’un parent d’élève que e-metropolitain qui fait remonter ces histoires crasses avec professionnalisme aille plus ooin dans ces investigations ?

    Pourquoi la justice et la mairie laisse faire ?

  5. Ça va lui servir ça tiens , contre 4 voir plusieurs « albanais» qui n ont peur de rien et risque pas grand chose vu notre belle europe !!! Le geste est beau mais le problème est plus grand . Tous les week-ends ces individus agressent des jeunes sans défense ! Ça sent la faillite pour les clubs de krav-maga …..

  6. Une telle situation est inadmissible, scandaleuse , ces jeunes albanais, parfaitement connus pour actes de délinquance ,vols avec violence, agression, cambriolages, doivent être condamnés sévèrement, et expulsés de notre territoire. Il ne sont pas des « mineurs non accompagnés, ils sont des voyous
    dangereux, appartenant aux mafias albanaises.
    Il n’y a aucune raison de les accueillir ni de les accepter en France

  7. Inadmissible ! Scandaleux ! Jusqu’à quand supportera t on la présence de ces délinquants sauvages albanais, sous prétexte qu’ils seraient des mineurs non accompagnés, alors qu’il s’agit de voyous dangereux appartenant aux mafias albanaises, 2 seules réponses possibles: sévère condamnation judiciaire et expulsion définitive

  8. À quand une vraie justice ? Je suis d’origine étrangère, et ces gens là nous font du tort et sont des tares qu’il faut mettre hors d’état de nuire. En taule, puis expulsion, et prison directe s’ils reviennent sur le territoire, sans possibilité de sortir si leur pays d’origine les refuse ! Marre de ces connards !

  9. Comme d’habitude hélas. Malheureusement, c’est l’état catastrophique de nôtre société actuelle. Et ça ne va pas s’arranger. Chapeau pour toi jeune homme rétabli toi rapidement et bon entraînement dans ton club de krav maga. Je suis moi même ceinture noire 1er dan de karaté. L’article que j’ai lu à attirer toute mon attention. Bises mon pote et remet toi. @+de la part de Joël ceinture noire 1er dan de karaté shotokan.

  10. @Stella Personne à part vous ne parle de racisme, c’est donc vous qui y pensez. Car si le fond de votre pensée en est dénué, pourquoi l’évoquer. Exprimez votre point de vue, point barre et ne parlez pas de ce qui vous motive ou pas…

  11. De retour de Colombie, je suis particulièrement par le sentiment d’insécurité à Montpellier bien plus ressenti que là bas…

    J’ai même recommandé à des amis latinos de ne pas sortir à Montpellier à partir de 23h, surtout bourrés à la sortie des boîtes ! A ne jamais faire !

    Au point que la violence gratuite française devient une NORME, UNE ACCEPTATION avec un nouveau marché rentable: celui du self-defense. Et bientôt une assurance GMF contre les violences gratuites ! Et pourquoi pas un ministère des violences gratuites !

    France, tu étais si haute et tu tombes bien bas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *