Béziers : la mairie lance l’opération #BalanceTaCrotte

Robert Ménard, maire de Béziers, mène la vie dure aux propriétaires de chiens qui abandonnent les déjections canines sur les trottoirs et chaussées de sa ville. Afin de sanctionner ces maîtres négligents -par une amende- il n’existe aujourd’hui qu’un seul prérequis : la constatation de cette incivilité de manière flagrante. Or, Robert Ménard, inspiré par le modèle développé dans d’autres villes étrangères propose d’utiliser le fichage génétique et les tests ADN afin de sanctionner a posteriori, ces détenteurs de chiens. Une solution que la justice administrative française n’approuve pas : en 2017, l’arrêté de la Mairie visant à instaurer un fichage génétique des chiens dans l’hyper-centre de Béziers avait été censuré par le tribunal administratif, saisi par le Préfet de l’Hérault.

Cette fois-ci, le maire de Béziers entend mobiliser la population sur ce problème de propreté en incitant les personnes à photographier les déjections canines. Les clichés, centralisés par les services municipaux, seront ensuite envoyés à la Sous-Préfecture. Reste à savoir, quel usage en fera le Sous-Préfet ? Probablement que cette fois-ci, ces excréments finiront bel et bien à la poubelle !

6 Comments

  1. Absurde ! qu’est ce qui empêchera des gens de faire ch*** leur cabot,
    prendre la photo et l’envoyer…
    rien que pour mettre en cause LES AUTRES ?!…..

  2. Et les gens qui crachent par terre des milliards de microbes seront ils également fichés et pénalisés comme en Chine ? Dont les footballeurs et j en passe !

  3. Bravo Monsieur le Maire,
    On avait évoqué ensemble ce sujet ,nous sommes à fond avec vous depuis Montpellier où rien ne se fait.
    Stop au laxisme

Répondre à Lachaud Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *