CES Las Vegas 2019 : avec ChallengeMe et Daneel

Pour le Consumer Electronics Show -CES- de Las Vegas du 8 au 12 janvier, plus grand rendez-vous international dédié à l’innovation numérique, la Région Occitanie emmène 45 jeunes entreprises, dont 13 startups héraultaises. Métropolitain vous présente ces startups sélectionnées par la Région qui profiteront du grand rendez-vous dans la capitale du jeu pour tenter leur chance à l’international.

ChallengeMe, le coach de l’intelligence collective

Accompagnée par le BIC, ChallengeMe réinvente la formation en ligne en misant sur l’intelligence collective. La start-up fondée par Ludovic Charbonnel et Alexandre Gasne propose notamment aux entreprises l’organisation de challenges numériques permettant de faciliter la coopération en groupe.

Les salariés visent un objectif commun qui favorise la collaboration et l’échange entres tous les membres de l’équipe, « et donc la réflexion et la formation de chacun, de façon ludique, autour de problématiques-terrains », expliquent les deux dirigeants.

Tout repose sur l’intelligence collective
« Toute la plateforme repose ainsi sur l’intelligence collective : lorsque vous répondez aux challenges en petit groupe, de l’intelligence individuelle de chacun naît l’intelligence collective ». À la fin de chaque challenge, La start-up fait remonter les réponses les mieux évaluées par les membres de l’équipe : « On facilité le partage de connaissances, on renforce l’intelligence collective du groupe, on offre de la visibilité aux solutions à privilégier », affirme Ludovic Charbonnel. 

Déjà présent dans 15 pays
ChallengeMe a obtenu en 2018 un prêt Créalia (pour l’amorçage) et un prêt Création Innovation de la Région Occitanie de 70’000 €. « Nous croyons qu’il est possible de faire émerger des idées et des talents partout dans l’entreprise. Nous sommes déjà présents dans 15 pays et nous pouvons dire que l’intelligence collective est un moteur pour le développement des entreprises », concluent les deux dirigeants.

Daneel, l’IA pour comprendre la crypto-monnaie

Connaissez-vous le roman culte de science-fiction « Fondation », d’Isaac Asimov ? Le nom « Daneel » provient de ce roman : c’est celui que porte un robot à l’apparence humaine, peu porté sur l’émotion mais doté d’une grande capacité analytique. Petit clin d’oeil au futur, Daneel est un outil numérique développé à Montpellier avec IBM, et plus précisément avec Watson, l’intelligence artificielle issue du travail de R&D d’IB.

Watson est devenu célèbre en permettant à IBM de gagner 1 million de dollars en remportant le jeu télévisé américain Jeopardy! en 2011.

Une première application mondiale pour analyser et gérer votre crypto-monnaie

Un partenariat avec IBM
En s’appuyant sur le moteur d’IA de Watson, Daneel, jeune pousse créée en mai 2018, envisage d’agréger et d’analyser toutes les données disponibles sur les cryptomonnaies. Pour cela, la start-up montpelliéraine a conclu un partenariat avec IBM en novembre 2017, intégrant le programme « PartnerWorld » du géant de l’informatique. Joseph Bedminster, directeur technique chez Daneel, mise sur le CES pour exposer son concept sur la scène internationale.

Levée de fonds en 2019
« Notre solution d’intelligence artificielle au service de l’information sur l’univers de la cryptomonnaie est innovante », explique-t-il : « La moitié des téléchargements de l’application sont effectués aux États-Unis… Nous souhaitons prendre contact avec des utilisateurs, des entreprises ou des particuliers, mais également des investisseurs ».

Daneel prévoit une première levée de fonds de 200’000 euros cette année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *