Urgences. Coeur d’Hérault : une antenne du Smur-Samu créée fin 2019

L’Agence régionale de santé -ARS- Occitanie confirme ce vendredi le soutien qu’elle apporte depuis plusieurs années à l’UMUPS (Unité Mobile de l’Urgence et de Permanence des Soins), qui assure la prise en charge des soins urgents sur l’ensemble du Lodévois, du Larzac, du Clermontais et de la Vallée de l’Hérault.

Son activité va se prolonger jusqu’à la création d’une antenne du Smur 34 en Cœur d’Hérault, avant fin 2019. L’Agence régionale de santé a rencontré les différents acteurs et partenaires de la prise en charge des soins urgents, pour assurer la continuité du dispositif médecins correspondant Samu 34 sur l’ensemble du Lodévois, du Larzac, du Clermontais et de la Vallée de l’Hérault.

Près de 1 500 interventions par an

Ces échanges ont mis en avant la nécessité de maintenir le dispositif actuel existant, mis en place en 2013 et qui assure la prise en charge de près de 1 500 interventions par an, dans l’attente de la mise en œuvre opérationnelle de l’antenne du Smur-Samu, dont l’ouverture est prévue en novembre prochain. Un médecin du Sdis 34 à bord d’un véhicule radio médicalisé vient en appui des sapeurs-pompiers lors des secours à personne graves et revêtant une urgence.

Sous l’égide de l’ARS, en lien étroit avec le CHU Lapeyronie de Montpellier, une convention multi-partenariale regroupant l’Association de médecins correspondants Samu de l’Hérault, le CHU Lapeyronie de Montpellier, le Sdis de l’Hérault, le Sydel du Pays Cœur d’Hérault et l’hôpital de Clermont l’Hérault sera finalisée courant janvier. Celle‐ci formalisera les modalités d’organisation et de fonctionnement permettant d’assurer la prise en charge des soins urgents sur le Cœur d’Hérault pendant la période transitoire, durant laquelle se dérouleront les différentes étapes de procédure d’autorisation permettant l’implantation d’une antenne Smur sur le Cœur d’Hérault, à la fin de l’année prochaine.

Manifestations

Des manifestations ont eu lieu ces derniers mois, notamment à l’appel de syndicats hospitaliers de Clermont-l’Hérault et de Lodève, avec des distribution de tracts et le lancement d’une pétition auprès de la population pour faire accélérer l’implantation d’une antenne du Smur 34 en Coeur d’Hérault.

À travers une grève et des actions qui ont duré plusieurs mois, l’intersyndicale de l’hôpital de Lodève réclame, outre un Smur qui sera basé à Clermont-l’Hérault, la création d’un service des urgences, ce qui n’est pas prévu pour l’heure.

5 Comments

  1. Bien,mais un véhicule qui serait conduit par qui❓
    Un pompier ❓un Infirmier❓
    C est la profession d ambulanciers qui en prend un coup.

Répondre à Dany Claude Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *