Montpellier: un Trunk Show sur-mesure annoncé au printemps

Il en est l’un des porte-paroles. Jean Gaillard, gérant de la boutique montpelliéraine éponyme (installée au passage Lonjon, à deux pas de la place de la Comédie) travaille toute l’année à habiller sur mesure une clientèle éclectique, à qui il donne d’ailleurs rendez-vous au printemps prochain pour un « Trunk Show » exclusif.

Interview.

Vous organisez un « trunk show sur mesure » les 29 et 30 mars prochain. De quoi s’agit-il ?

Il s’agit, en fait, d’une vente spéciale réservée à une poignée de clients, en présence d’ Emanuel, le tailleur de Corneliani. Attention, il convient de prendre rendez-vous pour une séance de prise de mesures avec lui en nous téléphonant ou nous écrivant à contact@jeangaillard.com.

Le sur-mesure reviendrait-il à la mode ?

On constate un engouement progressif pour ce qui, autrefois, semblait naturel : soigner sa tenue, reflet de nos valeurs sociales et d’une certaine vision de la vie, même. Mais quand on évoque le sur-mesure, plutôt que de « mode », il convient mieux de parler de « style ». En effet, alors que la mode nous fait entrer dans des vêtements qui ne nous vont pas forcément, le style, lui, révèle vraiment ce que l’on est. On touche à quelque chose de plus personnel et à un vrai cœur de métier. Un style, c’est peut-être personnel, mais ça se construit avec des professionnels qui savent habiller une silhouette.

Un style, c’est peut-être personnel, mais ça se construit avec des professionnels

Vous proposez le vêtement sur-mesure tout au long de l’année. Comment, concrètement, cela se passe-t-il quand on vient « se faire tailler un costume » ?

(sourire) L’expérience commence par un rendez-vous en boutique, au calme, dans un espace dédié, qui se trouve à l’étage. On préserve ainsi l’intimité du client. Là, autour d’un café, une discussion s’engage pour permettre de mieux connaître le client, ses envies et ses besoins. Ensuite, nous consultons ensemble notre « catalogue » d’étoffes. Cela permet de toucher la matière, de visualiser ses reflets, de réfléchir à la doublure, à l’harmonie recherchée. La personnalisation se fait jusqu’au bouton (corne, corozo, nacre…). Ce dernier détail revêt d’autant plus d’importance que les bas de manches sont finis avec de vraies boutonnières ouvertes en offrant ainsi une animation très codifiée…forgentlemen only. Vous ne trouverez pas ce genre de raffinement ailleurs que dans le sur-mesure.

« Cent-cinquante procédures différentes, 548 points de couture à la main et 27 étapes artisanales entrent dans la fabrication d’une veste réalisée sur mesure», explique Jean-Gaillard. Exemple avec ce modèle habillé par le prestigieux fabricant italien Corneliani, référence en la matière, que la boutique Jean Gaillard de Montpellier propose en exclusivité dans son espace « Tailor ».

 

Vient ensuite la prise de mesure.

Oui. Et elle tient compte de plusieurs facteurs : la morphologie, la personnalité, le style, le besoin de confort. Tout est consigné pour permettre une fabrication minutieuse. On n’imagine pas le nombre d’étapes qui entrent en jeu dans la production, par exemple, d’une veste. En jumelant l’expertise de la mesure avec un système informatisé sophistiqué, le fabricant italien Corneliani nous permet heureusement d’assurer la personnalisation et la perfection naturelle de chaque vêtement.

 

TRUNK SHOW JEAN GAILLARD

29-30 MARS 2019

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *