Trophées Energaïa 2018 : deux start-up lauréates

Le salon montpelliérain EnerGaïa (11-12 décembre), dédié aux énergies renouvelables, a profité de sa première journée pour révéler les lauréats de ses fameux « Trophées », les start-up Mireio (Montpellier) et Monkilowatt (Toulouse).

Organisés à l’initiative de la Région Occitanie, avec le concours de son Agence régionale de développement économique, AD’OCC, les Trophées EnerGaïa 2018 ont délivré leur palmarès. Cette année, c’est l’innovation régionale en faveur de la transition énergétique qui se distingue à travers les prix remis au montpelliérain Mireio et au toulousain Monkilowatt.

Le grand prix 2018 pour le montpelliérain Mireio…

Le premier est un consortium de trois entreprises héraultaises qui a développé un système de manteau de bois intelligent pour faciliter la rénovation énergétique des immeubles tertiaires et collectifs. « Ce système est une solution globale de rhabillage du bâtiment intégrant un pilotage total pour assurer sa régulation et son optimisation énergétique », explique-t-on du côté de Mireio qui insiste également sur les avantages financiers du système « qui évite des coûts élevés de rénovation ainsi que les nombreux inconvénients qui s’y rattachent ».

Ce concept a été élaboré et mis au point par un consortium d’entreprises complémentaires, actionnaires de la SAS Mireio, société de services en économies d’énergie : l’Atelier Goasmat Architectes, le bureau d’études Net@llia et le constructeur Selvea… Les perspectives sont réelles pour cette innovation : en France, le parc immobilier tertiaire de bureaux et d’enseignement représente environ 400 millions de m² dont la consommation, environ 200 KWH/m² par an, demeure quatre fois supérieure aux objectifs actuels de consommation énergétique.

… et le Coup de Coeur pour le toulousain Monkilowatt

Le « Trophée Coup de coeur » remis à Christian Sobiron et Jean-Claude Lalane de Monkilowatt – photos Tilby VATTARD/EnerGaïa 2018

Le second, la start-up Monkilowatt, créée en 2016 par Jean-Marc Lalane et Christian Saubion, tous les deux issus du monde industriel, a imaginé et développé CONTAINWATT®, un système transportable (un conteneur de 20 pieds équipe de panneaux photovoltaïques) destiné à produire de l’électricité de façon nomade.

« ContainWatt est capable d’évoluer dans des milieux hostiles et de se déployer rapidement, simplement et en toute sécurité », expliquent les dirigeants de la start-up toulousaine : « Cette solution repose sur un double usage : elle offre une infrastructure d’abri multifonctionnel, sous la structure porteuse : et ses modules photovoltaïques (2,8 m de hauteur) génèrent de l’énergie ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *