Occitanie : un premier plan d’actions régional en faveur des métiers d’art

Avec plus de 4 000 professionnels des métiers d’art, la région Occitanie offre une palette de savoir-faire liés au travail du cuir, du textile, du bois et de l’ameublement, de la coutellerie, de la faïence et la céramique, du verre, la tradition du grenat, de la bijouterie, de la lutherie… Soit 281 disciplines qui vont du souffleur de verre, au tourneur sur bois, en passant par le céramiste et près de 90 entreprises du territoire régional labélisées EPV (Entreprises du Patrimoine Vivant – label décerné par l’État pour 5 ans). Pour accélérer le développement économique des métiers d’art et leur rayonnement, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée a adopté, lors de la dernière Assemblée plénière à Montpellier, sur proposition de la présidente Carole Delga, le premier Plan d’actions régional en faveur des métiers d’art. 

Pour promouvoir le  »made in Occitanie »

Les métiers d’art font la promotion du Produit en Occitanie : une centaine d’ateliers et entreprises sont labellisées Entreprises du Patrimoine Vivant (EPV) par l’État, le grenat de Perpignan a décroché une Indication Géographique le 23 novembre dernier et un restaurateur montpelliérain de meubles Mickaël Amant, vient de remporter la catégorie Patrimoine du concours d’Ateliers d’Art de France. Pour dynamiser ces activités, la Région a adopté le 16 novembre son premier Plan d’actions 2018-2021 pour les métiers d’art, après des mois d’échanges avec les professionnels et réseaux de collectivités.

Le restaurateur de meubles Mickaël Amant vient de remporter le concours d’Ateliers d’Art de France dans la catégorie Patrimoine.

Premier plan d’actions régional en faveur des métiers d’art

Ce plan s’inscrit dans une volonté de structuration de la filière qui se distingue par des savoir-faire artisanaux et industriels, représentant à la fois l’excellence, la tradition et l’innovation. « En accompagnant la vitalité des métiers d’art, la Région veut faire rayonner le meilleur de l’Occitanie. Tous ces professionnels créent de la valeur, en diffusant authenticité et créativité. Le Plan régional fera la promotion du Produit en Occitanie et confortera les activités et l’emploi », soutient Carole Delga.

Les objectifs du plan s’articulent autour de 7 thématiques principales :

– Valoriser et promouvoir une filière d’excellence.
– Une stratégie pour la transmission des savoir-faire par la formation et l’orientation.
– Accompagner le développement économique de la filière.
– Susciter l’innovation, l’approche artistique et l’ouverture à l’international.
– Faciliter l’accès à la commande publique, pour préserver et valoriser le patrimoine matériel et immatériel.
– Accompagner des initiatives territoriales et la valorisation touristique de la filière.
– Structurer l’intervention régionale en faveur de la filière.

Pass Métiers d’art Occitanie

Un nouveau dispositif « Pass Métiers d’art Occitanie », soumis à la commission permanente de décembre, proposera des aides économiques pour mieux répondre aux particularités des métiers d’art (multiplicité des statuts, niveau minimal d’aides, etc.). Une enveloppe dédiée de 200 000 € est proposée au budget prévisionnel 2019.

Par ailleurs, dans le cadre de la politique Bourgs-centre, des projets autour de la valorisation des métiers d’art pourront être soutenus dans les mois à venir en lien avec le projet de territoires. Dans le cadre du Programme d’Investissement Compétences (PIC), la Région va également accentuer son soutien aux formations métiers d’art (actuellement 1,8M € sur la formation des demandeurs d’emploi).

1 Comment

  1. enfin Carole Delga fait autre chose que de promouvoir l’aéronautique coute que coute quitte a détruire complétement l’environnement autour des principaux aéroports de l’occitanie .
    Toulouse , 300% de plainte en plus en 1 an, le bruit moyen constaté à doublé en 1 an sur certaines sondes sonores.
    Montpellier, la pollution sonore a totalement explosée et n’est toujours pas mesurée sérieusement, les plaintes on aussi explosées à tel point que l’aéroport ne publie plus depuis 2017 son bilan environnementale.
    Le trafic aviation lègère de montpellier a de très loin la plus forte croissance de france en 2017 avec + 12000 vols en 1 ans et +16,5% d augmentation du trafic en 2017.

    Nimes garon , arrivé de la sécurité civile, developpement des écoles .

    Carole delga et le lobby toulousain de l’aviation avec en tête airbus mérite malheureusement la palme de la plus forte croissance de la pollution environnementale.

    bravo , continuons , c’est pas demain la veille avec des dirigeants comme ca que l’occitanie deviendra la californie francaise.
    Moi je délocalise ma boite, pas pour faire de l’évasion fiscale mais pour pouvoir travailler dans un environnement préservé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *