Montpellier : l’auteur de la tentative de meurtre s’est blessé avec le couteau

La tentative de meurtre qui a provoqué un vif émoi dans le quartier résidentiel du quartier des hôpitaux-facultés, autour de la place Major de Flandre, sur la route de Mende, à Montpellier a connu des prolongements médicaux et judiciaires : l’auteur présumé âgé de 21 ans qui a grièvement blessé de quatre coups de couteau le nouveau compagnon -âgé de 25 ans- de son ex-concubine -âgée de 19 ans- s’est sérieusement blessé à la main gauche, avec la lame.

Profonde entaille

En raison de son état de santé -il s’est fait une profonde entaille-, sa garde à vue a été rapidement levée et il a été transporté au CHU de Montpellier pour y subir une intervention chirurgicale, avant d’être ramené au commissariat central, à la sûreté départementale de l’Hérault chargée de l’enquête. L’agresseur s’est vu délivrer une interruption temporaire de travail -Itt- de 21 jours.

Un arrêt de travail plus important que celui de la victime qui s’est vu prescrire une Itt de 15 jours. Le jeune montpelliérain est toujours hospitalisé. Il a pu être entendu sur son lit d’hôpital par les enquêteurs.

Nu comme un ver

La victime et sa compagne ont raconté avoir eu la frayeur de leur vie et être certains, avec le recul, d’avoir frôlé la mort : lundi vers 22h, l’ancien concubin de la jeune femme a soudain fait irruption dans son appartement, en état d’excitation et brandissant un couteau. Il a surpris le couple dans le lit.

Il a poignardé le nouveau compagnon de la jeune femme à quatre reprises. Bien que perdant beaucoup de sang, il a sauté, nu comme un vert de la fenêtre de la chambre située au deuxième étage de la résidence, tandis que la jeune femme, terrorisée, également nue, se réfugiait chez des voisins qui ont donné l’alerte au 17, affolé par ce remue-ménage violent.

L’ex-ami de la jeune femme a rejoint la victime dans la rue et l’a poursuivie, couteau en main. Mais, il a réussi à grimper un grillage et à se réfugier dans un immeuble, atour de la place Major de Flandre, dans un coin plongé dans l’obscurité, où il a pu trouver une cachette. L’agresseur a suivi les traces de sang laissées sur le sol pour le localiser, en vain.

Mis en examen

Quand il a entendu les patrouilles de police arriver sur place, l’agresseur a réussi à s’enfuir. Son ex-compagne a livré son identité et l’adresse de sa mère, où il s’était rendu dans la foulée de la tentative de meurtre. C’est au domicile de sa mère qu’il a été appréhendé, avec une profonde entaille à la main gauche, provoquée par son couteau.

Ce mercredi soir, à l’issue de sa garde à vue, l’auteur présumé a été déféré au parquet de Montpellier. Le procureur de la République a ouvert une information judiciaire pour le crime présumé de tentative de meurtre, passible de la cour d’assises au cabinet du juge d’instruction de permanence, qui vient de le mettre en examen. Le parquet a requis le mandat de dépôt. C’est le juge de la liberté et de la détention -JLD- qui va trancher dans quelques heures, à l’issue d’une audience.

1 Comment

  1. « passible de la cour d’assises  »
    lol… ben oué tout de même …
    Quel histoire digne d’un Tarantino

    trouver au lit…Mauvais karma..
    Beaucoup de jeune fille ne jauge pas le danger d’une rupture trop brutal car elle e sont pas des hommes et non aucune idée de la frustration qui les ronges

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *