Montpellier : Mourad Merzouki explore l’espace à la « Vertikal »

C’est pour une nouvelle fois « bousculer la danse pour l’emmener vers des terrains inconnus » que Mourad Merzouki s’élance dans les airs avec la pièce Vertikal. Présentée les 18, 19 et 20 décembre au Corum à Montpellier, cette pièce de danse contemporaine met en scène 10 interprètes de haute voltige qui ont trouvé dans les airs un espace de jeu privilégié pour une expression corporelle maîtrisée et ouvrant de nouveaux champs des possibles pour le hip-hop, danse de prédilections du chorégraphe.

Danses en vol

Suspendus et harnachés, les dix interprètes de cette pièce nous invitent à entrer dans la danse. Une danse en suspension où les paramètres du corps et de ses mises en relation sont renversés. Une danse faisant la part belle à un hip-hop radicalement contemporain et en constante évolution. Une danse aux gestes fluides à la fois poétique et renversante.

Avec Vertikal, Mourad Merzouki installe sa scène entre terre et ciel, entre sol et mur pour permettre à ses danseurs de s’adonner aux joies de l’apesanteur tels des voltigeurs de cirque.

Dispositif de Fabrice Guillot et musique de Armand Amar

Créée dans le cadre de la Biennale de la Danse de Lyon, Vertikal a été mise en place à partir d’un dispositif proposé par Fabrice Guillot de la compagnie Retouramont, spécialiste des techniques aériennes. Après s’être confronté à la troisième dimension (Pixel) ou encore abordé la musique classique (Récital puis Boxe boxe avec le quatuor Debussy), Mourad Merzouki confirme son goût pour l’exploration en modifiant fondamentalement « le rapport au sol, primordial pour le danseur hip-hop. Ici, les jeux de contacts entre les interprètes sont bousculés : le danseur est tour à tour socle et porteur ou au contraire voltigeur, marionnette animée par le contrepoids de ses partenaires au sol ».

Le compositeur Armand Amar accompagne les voltiges en fusionnant cordes et instruments électroniques. Une création qui tisse des liens et trace de nouvelles lignes de fuite dans l’espace tout en conservant le vocabulaire de la danse hip-hop.

Mourad Merzouki – VERTIKAL

Pièce pour 10 interprètes – Direction artistique et chorégraphie Mourad Merzouki – Création musicale Armand Amar – Mise à disposition d’un espace scénique aérien Fabrice Guillot / Cie Retouramont – Assistante chorégraphie Marjorie Hannoteaux – Lumières Yoann Tivoli – Scénographie Benjamin Lebreton – Costumes Pascale Robin

Mardi 18, mercredi 19 et jeudi 20 décembre à 20h à l’Opéra Berlioz / Le Corum – Montpellier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *