Occitanie. Gilets Jaunes : l’impact économique se fait lourdement sentir

L’économie dans la région Occitanie tourne au ralenti depuis les manifestations des Gilets Jaunes et l’impact sur l’activité des entreprises, collectivités et commerces se fait lourdement sentir. L’annonce d’un blocage total en province à compter du lundi 10 décembre -info ou intox- ne fait qu’aggraver la crise qui frappe notamment l’Hérault et le Gard.

Chiffre d’affaires en chute libre et clientèle de plus en plus rare : à l’approche des fêtes de Noël et du Jour de l’An, la situation est catastrophique pour les grandes, moyennes, petites surfaces et les boutiques de Montpellier, Nîmes, Béziers, Sète, Narbonne, Perpignan etc.

Menaces sur l’emploi

Les centres commerciaux souffrent également des actions des Gilets Jaunes. Boutiques, cafés, restaurants et lieux d’animations et de spectacles sont désertés. Au point qu’hier, des magasins qui devaient être ouverts le dimanche, sont restés fermés. Les enseignes implantées par exemple dans le zones commerciales de Lattes et de Pérols ont touchées par la désaffection de la clientèle.

Dans le Gard, l’exemple du blocage du rond-point de la RN 113 Lunel-Nîmes et de l’axe A9 de Gallargues-le-Montueux au Grau-du-Roi, à Aimargues est flagrant : la société Royal Canin est fortement impactée. « Le blocage total interdisant au début du mouvement l’accès de camions au site, a été transformé en barrage filtrant à la demande de la préfecture du Gard et de la direction, car l’activité était complètement paralysée. Comme c’est une entreprise d’ici, on a fait ce geste », révèle un Gilet Jaune d’Aimargues.

Toutefois, l’activité de Royal Canin reste fragilisée, au point que des menaces pèsent sur l’emploi. Comme dans d’autres sociétés et enseignes de l’Hérault et du Gard, des licenciements économiques ne sont pas à exclure. L’économie régionale est sinistrée et la crise est semble t-il loin de s’arrêter.

4 Comments

  1. Toutes ces mesures de blocages et dégradations du weekend me donnent simplement envie de pleurer et de quitter mon si beau pays qu’est la France, OUI je suis dans le même cas que nombreux d’entre vous à compter chaque mois mais NON je ne bloque pas les commerçants ou entreprises qui nous font vivre. Le chaos est devenu total, les revendications incohérentes : je rends mon gilet jaune pour le foulard rouge, je ne cautionne plus ce mouvement qui part en vrille, je n’ai plus envie de voir des enfants pleurer à cause de la violence des uns, mes parents doivent se retourner dans leurs tombes eux qui étaient dans la résistance et on connu violences, privations et tellement d’horreurs qu’ils m’ont raconté….Gilets jaunes apprenez à vous démarquer des casseurs, ne portez plus de noir ni de casque, ne masquez plus vos visages pour ainsi vous différencier des casseurs et ultra violent qui se cachent mais désormais ce sera sans moi, la haine n’apporte que la haine et notre pays a déjà trop souffert par le passé…..

    1. Je partage ton avis. Ces gilets jaunes qui défendent tout…et son contraire ne sont pas crédibles. Ils ont un petit pois dans la tête.

  2. Nous sommes nombreux à penser comme vous mais mieux vaut se taire sinon , ceux sont des mots de haine qui vous sont renvoyés, aucune discussion n’est possible .
    Certainement que les petites et moyennes entreprises auront du mal à se relever et certaines fermeront définitivement comme en 68. Mais je pense que c’est le but afin de destituer ce gouvernement C’était tellement plus simple avec les précédents qui n’ont rien fait depuis des décennies,

Répondre à MERLE Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *