Cambriolages à Montpellier : un adolescent menace deux enfants au couteau

Un mineur étranger non accompagné et soupçonné d’avoir commis des cambriolages jeudi matin au domicile de particuliers dans les quartiers de Saint-Lazare et de Beaux Arts, à Montpellier.

Hier vers 10h, une habitante de l’avenue Saint-Lazare a appelé le 17, le numéro d’urgence de police-secours, en signalant qu’elle venait de mettre en fuite un inconnu qui venait de cambrioler son appartement. Des témoins indiquaient aux premiers policiers de la brigade anticriminalité -BAC- dépêchés sur place avoir croisé un jeune suspect sortir de cette maison, coiffé d’une casquette et porteur d’un sac à dos bien rempli.

En tramway

Les policiers de la BAC se transportaient illico sur le cours Gambetta, où les voleurs viennent écouler leur butin sur le trottoir mêlés aux vendeurs à la sauvette, qui proposent notamment de la menthe. Ils ont remarqué un individu qui venait de descendre du tramway correspondant au signalement du cambrioleur présumé.

La fouille de son sac à dos permettait de découvrir un appareil photo, une caméra et divers autres objets multimédias et informatiques. La victime de l’avenue Saint-Lazare reconnaissait formellement le jeune visiteur et son appareil photo, mais pas les autres articles qu’il transportait sur lui.

Braqués à 10 et 12 ans

Dans le même temps, les policiers étaient informés qu’un cambrioleur armé d’un couteau avait pénétré dans une maison de la rue Ernest Castan, aux Beaux Arts, vers 6h30 et qu’il avait fait irruption dans la chambre du couple où se trouvaient deux enfants âgés de 10 et 12 ans. Il ont été braqués par le suspect pour préserver sa fuite avec des objets dérobés et retrouvés dans son sac à dos.

Toujours jeudi, un peu plu tôt, vers 6h, le mineur étranger non accompagné, un Marocain qui assure être âgé de 16 ans -un test osseux a été réalisé, les résultats ne sont pas encore connus- avait déjà menacé avec son couteau une autre habitante, surprise dans son logement de l’avenue Saint-Lazare. Toutefois, l’adolescent avait quitté le lieux en abandonnant son butin.

Les policiers ont découvert que le jeune cambrioleur avait déjà été condamné pour des faits similaires récemment à Paris, où il avait indiqué aux enquêteurs de la capitale être âgé de 17 ans. Il a été déféré ce soir au parquet des mineurs.

7 Comments

  1. Pourquoi les associations prennent-elles tant en pitié ces mineurs délinquants qui ne respectent rien au lieu des victimes ?
    C’est une réelle incompréhension.
    Bien sûr, ces associations vivent des financements publics, et sans délinquance, plus de financements.

  2. Le Maroc est en guerre ? Le Maroc c’est en Europe surement !!! Peut-être le roi des brigands qui l’a ramené avec lui la semaine dernière . Remettez-le a son pays le Maroc qui lui a une VRAIE JUSTICE contrairement a la France !!!

  3. il est marocain : qu’il soit condamné à de la prison, et après : expulsion, et que les Marocains le prennent en charge, plutôt que les services sociaux du département payés par nos impôts.

  4. Un véritable « bonheur » tous ces mineurs isolés étrangers que récupère la france …est-ce pareil dans les autres pays d’Europe …. ou la france bénéficie-t’elle encore d’une « exception culturelle » à la française ?
    Une enquête de VRAI journalisme serait bienvenue ….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *