Hérault : 1 544 lits et maraudes pour les sans abri cet hiver

L’hébergement des personnes sans-abri est un enjeu primordial qui prend une acuité particulière en période hivernale. Dans cette perspective, le préfet de l’Hérault a souhaité, comme chaque année, inviter les acteurs associatifs spécialisés dans la prise en charge des personnes sans domicile, mais également les principales collectivités territoriales ainsi que l’ARS à participer à la réunion du comité départemental de veille sociale, afin de leur présenter les modalités arrêtées dans l’Hérault en terme d’hébergement et de mise à l’abri de nos concitoyens les plus démunis durant la période hivernale qui nécessite de redoubler de vigilance.

Signalements au 115

L’État s’appuie dans ce cadre sur un dispositif de veille sociale, confié au Service Intégré d’Accueil et d’Orientation -SIAO 34- qui est chargé d’accueillir les personnes sans abri ou en détresse, de procéder à une première évaluation de leur situation et de les orienter vers les structures qu’appelle leur état. Il gère à cet effet le numéro d’appel d’urgence sociale le 115.

Le bilan de l’activité du SIAO 34 permet de repérer les zones de tension sur le département : sur 1 531 demandes reçues, 501 ménages étaient en attente d’une proposition d’hébergement ou de logement adapté au cours du 1er semestre cette année, et par ailleurs, le taux de réponse positive aux demandes d’hébergement se limite à 5.4% en octobre dernier.

Permanences du Samu social

Face à cette situation très tendue, l’État a développé l’offre d’hébergement d’urgence soit 701 places ainsi que 430 places en hôtel mais également, pour la période hivernale, un dispositif spécifique de 278 places supplémentaires qui seront déployées pour faire face à la nécessité de mettre à l’abri les personnes sans domicile. Ainsi, il peut être noté que la capacité de réponse globale d’hébergement d’urgence s’élève à 1 409 places pour l’hiver qui arrive, soit une progression de 68 % par rapport à l’hiver dernier.

En outre, en cas de déclenchement d’une alerte Grand Froid, un renforcement exceptionnel de 135 places pourra être également activé, ce qui portera le nombre de lits à 1 544. Enfin, sur Montpellier, l’équipage du Samu social sera renforcé permettant une permanence de 9h à minuit en semaine et de 15h à minuit le week-end. De même, des maraudes seront mises en place sur Béziers et à Sète, afin d’aller vers les personnes à la rue pour leur proposer couvertures, boissons chaudes, une écoute et les orienter vers les hébergements et mises à l’abri disponible.

Réunion de la Veille sociale en préfecture de l’Hérault. Photo D.R.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *