Gilets Jaunes de Lodève : un manifestant toujours en garde à vue

Trois Gilets Jaunes ont été interpellés mercredi après-midi dans le centre-ville de Lodève, près de la sous-préfecture, où ils s’étaient rassemblés, après avoir été délogés un peu plus tôt du barrage installé dans le rond-point qui mène à la plateforme de Système U et à l’échangeur de l’A75 à Clermont-l’Hérault, comme Métropolitain l’a évoqué ici, dès hier soir.

Jet d’une canette de bière

Le jet d’un projectile sur des gendarmes mobiles -une canette de bière en l’occurence- pour l’un, qui était toujours maintenu en garde à vue ce soir dans une brigade de gendarmerie du département et le refus d’obtempérer à des ordres de dégager la voie publique illégalement occupée par un attroupement, reprochés aux deux autres manifestants ont été retenus par le procureur de la République de Montpellier, sur la foi du témoignage des militaires.

Trois brigades différentes

Ces deux derniers ont été remis en liberté ce jeudi. Ils ont été entendus depuis hier soir séparément dans deux brigades de gendarmerie. Le groupement de gendarmerie de l’Hérault a, en effet pris la précaution de placer les trois Gilets Jaunes en garde à vue dans trois gendarmeries différentes pour éviter des actions des manifestants.

>> Message : à la suite de notre article d’hier, Métropolitain a été abreuvé d’insultes et de menaces dans les commentaires sur les pages Facebook de la part de manifestants présents lors des incidents à Lodève et qui, sous couvert d’alias et de pseudonymes ont contesté le récit des faits. Par exemple, aucun Gilet Jaune n’a vu l’un des leurs jeter un projectile sur des gendarmes mobiles…Tous les commentaires mettant violemment en cause Métropolitain ont été supprimés et le seront à l’avenir.

6 Comments

  1. Vous pourriez préciser que les gilets jaune de Lodève quand a eux continue pacifiquement à occuper le rond point de l entrée de ville pacifiquement. Et qu’ aucun incident n est à déplorer et que leur relation avec les gendarmes locaux sont cordiales

    1. Gilets jaunes et pacifiques….Nous n’avons pas la même notion du mot…Quand on se fait insulter car pas de gilet jaune sur le tableau de bord…c’est loin d’être pacifique !!!! Le jaune est loin d’être la couleur du bonheur et du bien vivre ensemble, commencer par respecter les opinions des autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *