Montpellier : Pierre Rosanvallon ouvre la 10e saison de l’Agora des savoirs

Ce mercredi débute la 10e saison de l’Agora des savoirs. Un rendez-vous gratuit, organisé par la Ville de Montpellier, proposant au public curieux des conférences avec des intervenants de premier ordre. Comme c’est le cas ce soir avec l’historien des idées et le philosophe politique Pierre Rosanvallon, professeur au Collège de France, qui reviendra sur notre histoire intellectuelle et politique de ces 50 dernières années. À suivre à 20h au centre Rabelais ou sur la chaîne Youtube de l’Agora des savoirs qui retransmet la conférence en direct.

À chaque saison, l’Agora des savoirs rencontre de plus en plus de succès. En 2017, les 24 conférences proposées ont rassemblé 6 500 auditeurs au centre Rabelais, soit entre 200 et 300 personnes par soir, et plus de 60 000 visiteurs sur Youtube. Le premier cycle, comprenant sept rencontres liées aux parutions en sciences humaines du moment, abordera la place de la nature sauvage avec la philosophe Virginie Maris, le rôle du digital dans les mutations de notre époque avec l’économiste Daniel Cohen, une histoire de la biodiversité par le biologiste Hervé Le Guyader, les manifestations artistiques à la Préhistoire avec l’archéologue Carole Fritz, la lutte pour l’intelligence entre le signe, l’homme et les robots avec le paléoanthropologue Pascal Picq, le rapport entre l’homme et l’arbre avec le chercheur Jacques Tassin.

Présentation de la conférence Notre histoire intellectuelle et politique : 1968-2018 :

Comment les enthousiasmes de Mai 68 ont-ils cédé le pas au désarroi des années 1980 et 1990 puis au fatalisme qui, depuis les années 2000, barre notre horizon politique et intellectuel ? Pourquoi la gauche s’est-elle enlisée dans un réalisme d’impuissance ou dans des radicalités de posture, au point de laisser le souverainisme républicain et le national-populisme conquérir les esprits ? Pierre Rosanvallon, historien des idées et philosophe politique, s’attache à réinscrire les cinquante dernières années dans l’histoire longue du projet moderne d’émancipation, avec ses réalisations, ses promesses non tenues et ses régressions. Mais c’est également en tant qu’acteur et témoin qu’il aborde la lecture rétrospective de la séquence, dont Mai 68 a symbolisé l’amorce.

Pratique :
Centre Rabelais, 29 boulevard Sarrail, Montpellier. Entrée libre. Conférence tous les mercredis (hors vacances scolaires) de 20h à 22h. Diffusée en direct sur la chaîne youtube de l’Agora des savoirs.

Les autres conférences :

– Mercredi 14 novembre, Virginie Maris « La part sauvage du monde : penser la nature dans l’Anthropocène » (Livre paru aux éditions du Seuil).
Mercredi 21 novembre, Daniel Cohen « Il faut dire que les temps ont changé… : chronique (fiévreuse) d’une mutation qui inquiète »(Livre paru aux éditions Albin Michel).
– Mercredi 28 novembre, Hervé Le Guyader « L’aventure de la biodiversité : d’Ulysse à Darwin, 3 000 ans d’expéditions naturalistes » (Livre paru aux éditions Belin).
– Mercredi 5 décembre, Carole Fritz « L’art de la préhistoire » (Livre paru aux éditions Citadelles et Mazenod).
– Mercredi 12 décembre, Pascal Picq « L’intelligence artificielle et les chimpanzés du futur : pour une anthropologie des intelligences » (Livre paru aux éditions Odile Jacob).
– Mercredi 19 décembre, Jacques Tassin « Penser comme un arbre » (Livre paru aux éditions Odile Jacob).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *