Montpellier : des gens du voyage s’installent au Millénaire

L’intervention des policiers de la Sécurité publique du commissariat central, notamment la compagnie départementale d’intervention -CDI- a été requise en milieu de semaine, pour éviter qu’un convoi de gens du voyage ne s’installe illégalement sur un terrain du Millénaire, à proximité de la rue des Marels, à Montpellier, en limite avec la commune de Castelnau-le-Lez.

Les gendarmes de la compagnie de Castelnau-le-Lez sont d’ailleurs intervenus en renfort des policiers nationaux, l’occupation illégale jouxtant les vastes parcelles du projet économique Eurêka.

Après des discussions avec les forces de l’ordre, des caravanes et des véhicules les tractant ont pu s’engager dans un chemin et s’installer sur des terrains privés, voués à la construction de futures entreprises. Les propriétaires et les riverains ne décolèrent pas.

Gens du voyage au Millénaire. Photo JMA. Métropolitain.

13 Comments

  1. Pourquoi pas. Après tout ce sont les premiers migrants de la France. Ils ont plus de droit que le français en camping car qui dort dans les gorge du Verdon

    1. Français qui ne paient ni impôts, ni eau ni électricité malgré leur richesse! !!!!
      On en a marre, de les voir sans gêne qui laissent les lieux dans un état épouvantable!!!!!

  2. Récemment, j’ai vu un reportage sur les « Tiny house » (chalet sur roues) dont les propriétaires résidents rencontrent des problèmes avec la législation de certaines communes interdisant leur implantation avec accord du propriétaire sur un terrain privé . Bref on laisse la racaille nous envahir et on ennuie les gens honnêtes.

  3. C’est d’autant énervant qu’un camp est à leur disposition à1km à peine. Les communes sont dans l’obligation de mettre en place ces aires d’accueil qui au final restent vide. Le respect n’existe plus depuis plusieurs décennies et c’est bien navrant.

  4. Décidément ça devient une habitude chez ces gens de s’approprier des terrains qui ne sont pas réservés à eux.
    II faut dire que les aires qui leurs sont réservées sont dans un état lamentable mais de la faute à qui ?
    Bien tout simplement à eux car ces gens ne respecte rien ni les lois ni les règles ni les habitants qu’ils côtoient et qui paye toujours les mêmes
    Vous voulez que l’ont vous respecte alors respectez nous

  5. Bonjour à tous Je suis en train de lire vos commentaires et je trouve ça déplorable c’est la France qui respecte pas la loi selon la loi française une commune de plus de 5000 habitants il faut une aire d’accueil pour les gens du voyage et concernant aux impôts on paye tout impôts et on est pas riche contrairement à vous vous avez des gros appartement des maisons et apparemment il y a pas que les hommes politiques qui paye pas les impôts rich à quoi une caravane 35000 € un fourgon 12-13000 € les enfants sont scolarisés on est intégré dans la français je paye des charges je suis artisan de métier notre mode de vie est différent je veux pas le croire que les Français d’aujourd’hui avec le modernisme peut être aussi en retard pour accepter l’autre la pauvre France est devenu égoïste ne pense qu’à lui mais de grand-père en combattu pour la France il y en a perdu des gens dans la guerre en environ 1million des notre sont mort c’est vrai que sur la terre nous sommes de passage alors essayant d’accepter l’autre vous parlez des personnes vous les connaissez même pas essayer de les comprendre au moins de nous comprendre merci et que Dieu vous bénisse à tous bonne journée cordialement

  6. Les gens du voyage paie des impôts taxes entreprise l’électricité eau il travaille beaucoup les marchés la ferraille ect..

  7. C’est marrant ces gens du voyage sont soi-disant respectueux des places qu’ils occupent illégalement, mais des leur depart on retrouve un tas de détritus de saloperies et les vols et larcins augmentent des leur installation. Un vrai hasard pour ceux qui les défendent
    Trop c’est trop.

  8. Une loi vient de passer indiquant que les amendées peuvent être doublées et que aire de passage ou pas, ils peuvent être expulsés.

    Monsieur le Préfet, à vous d’appliquer cette nouvelle loi.

    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *