Météo : attention aux orages violents et aux vents forts

Voici les prévisions météo pour ce mercredi 31 octobre dans l’Hérault et le Gard, réalisées par notre expert Loïc Spadafora d’Agate Météo.

Ce soir et la nuit prochaine, le temps va se dégrader nettement sur la région. Les premières averses, parfois assez intenses, sont attendues du littoral qu’aux Cévennes, poussées par un vent de Sud-Est qui se renforcera nettement. Les départements de l’Hérault et du Gard -ainsi que la Lozère et l’Aveyron- sont placés en vigilance orange. L’alerte court jusqu’à ce mercredi après-midi.

Mercredi matin, un temps très perturbé est attendu avec des précipitations soutenues et régulières en direction des reliefs. Sur les plaines de l’Hérault et du Gard, le ciel restera menaçant mais les précipitations se feront dans un premier temps assez rares.

Vents jusqu’à 120 km/h dans le bassin de Thau

En fin de matinée, une ligne pluvio-orageuse très intense, probablement accompagnée de grêle et de puissantes rafales de vent, va se constituer sur l’Ouest de l’Hérault. Prudence, nous pourrions très localement observer des rafales supérieures à 120 km/h, avec même un risque de développement de phénomènes tourbillonnaires, notamment près du bassin de Thau.

Cette ligne orageuse progressera très lentement vers l’Est du département et Montpellier dans le courant de l’après-midi, avant de gagner les plaines du Gard plutôt en fin de journée.

Du fait de sa faible mobilité, des cumuls pluie importants sont envisagés, parfois en peu de temps, l’ordre de 50 à 80 mm en moins d’une heure et de 80 à 120 mm en moins de 3 heures. Ces intensités pluviométriques seront de nature à provoquer des phénomènes de ruissellements en zones urbaines ainsi que des rapides des cours d’eau, avec donc un risque d’inondations dans les points bas, d’autant plus que les sols sont saturés et que la neige, tombée en abondance sur le relief, va rapidement fondre.

Le bord de mer sera également dangereux sous l’effet du vent marin qui dépassera temporairement les 100 km/h en rafales.

>> Nous fêterons les Quentin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *