Montpellier : des homosexuels frappés et dépouillés par trois adolescents

Trois adolescents âgés de 16 ans et 17 ans ont été interpellés dans la nuit de mercredi à jeudi dans le quartier des Arceaux, à Montpellier, après la violente agression de deux homosexuels, frappés d’un coup de couteau, à coups de bâton et de béquilles. Depuis ces derniers mois, de nombreux homosexuels ont été piégés au même endroit, selon un même mode opératoire.

À quelques minutes d’intervalle, dans la nuit de mercredi à jeudi, deux Montpelliérains âgés de 19 ans et de 37 ans venus draguer sur les lieux de rencontres situés autour de la cité universitaire de la rue des Amaryllis et sur le boulevard Benjamin Milhaud, ont été agressés et dépouillés par trois adolescents armés d’un couteau, d’un bâton et de béquilles.

Le premier a eu les lèvres entaillées par un coup de lame. Poursuivi par le trio, il a pu lui échapper en se cachant dans un coin et appeler le 17, le numéro d’urgence de police-secours. Un peu avant l’arrivée de patrouilles de la brigade anticriminalité -BAC-, un second piéton a été menacé par les trois mineurs brandissant couteau, bâton et béquilles et victime d’une tentative d’extorsion de fonds, avant d’être gazé avec une bombe lacrymogène. Un courageux témoin qui passait en voiture a volé au secours de la victime, en mettant en fuite les agresseurs.

Repérés dans le secteur

Forts d’un signalement précis, les policiers de la BAC ont effectué des recherches et ont localisé le trio dans le secteur. Ils étaient porteurs de la bombe lacrymogène.

Tous trois ont été placés en garde à vue au commissariat central, où l’un d’eux a violemment pris à partie un policier de la BAC, en tentant de lui porter des coups, en le menaçant de mort et en tenant des propos haineux à son encontre.

Multiples agressions

Les trois adolescents qui résident dans la cité Astruc-Clémentville toute proche pourraient être les auteurs des multiples agressions sur des homosexuels perpétrées depuis ces derniers mois et durant l’été dernier dans ce secteur des Arceaux. Des victimes qui n’ont pas toutes déposées plainte sont tombées dans le piège tendu par le trio dans un petit passage sombre qui rejoint la rue des Amaryllis et la cité Astruc-Clémentville et qui sert de rencontres nocturnes.

Métropolitain a retrouvé deux d’entre-eux. Le premier, un sexagénaire a été coincé dans ce passage isolé par trois jeunes armés, dont un exhibait une arme de poing pointée sur sa tête et qui se sont présentés comme étant des policiers en civil qui effectuaient un contrôle. Le sexagénaire s’est débattu et a pu s’échapper pour se cacher derrière une voiture. Il a attendu le départ du trio pour rejoindre la sienne et quitter les lieux. Il n’a pas déposé plainte.

Sauvé par un automobiliste

Le second, âgé de 23 ans a pu s’enfuir du passage plongé dans l’obscurité, où il venait d’être braqué par trois inconnus, mais il a été pourchassé et rejoint au moment où il allait grimper dans sa voiture garée rue des Amaryllis. Il était roué de coups à terre, quand un témoin est arrivé en voiture. Ce dernier a réussi à faire monter la victime à bord et à quitter les lieux.

Dix minutes plus tard, l’automobiliste courageux a ramené le jeune montpelliérain à sa voiture : elle avait été dégradée, une glace latérale avait été brisée et la carte bancaire et de l’argent volés. Il a déposé plainte au commissariat central.

Les homosexuels ne sont pas les seules cibles. Des étudiantes et des étudiants esseulés ont également été violemment agressés dans ce secteur pour se faire voler leurs biens, notamment les téléphones portables par arrachage.

23 Comments

  1. Attention à ne pas donner trop de détails, adresse, lieux, etc…
    Ça pourrait donner des idées à d’autres personnes malveillantes !
    Attention messieurs les journalistes, à vouloir faire trop bien, vous risquez de faire l’inverse !!!!

    1. Bonjour, les lieux sont connus et à la faveur de cet article, il s’agit de prévenir de la dangerosité de fréquenter cet endroit précis.

  2. Bravo au courageux témoin qui a pu les aider.

    Montpellier devient une ville trop dangereuse ;

    je m’y suis installé il y a 20 ans mais je pense que je vais finir par la quitter en ayant une sale image.

    1. j’ai vécu à Montpellier 22 ans, je vis à Clermont Ferrand aujourd’hui et j’ai une mauvaise image de Montpellier ville dangereuse, insécurité…dommage que la municipalité ne soit pas plus réactive

  3. « Les homosexuels  »
    Il est certe important de le signaler en début ou en titre mais maladroit de les nommer ainsi tout le long .. ..

    1. Je suis d’accord. Leur orientation sexuelle, si elle est connue, n’a pas vocation à les définir comme individus.
      S’ils étaient noirs ou gauchers, on ne le répéterait pas à longueur d’article.

  4. Il n’y a pas que les homosexuels qui sont ciblés tout le monde y passe par un tabassage
    À plusieurs reprise la Bac se sont déplacé.
    Nous sommes intervenus pour faire cesser le tabassage
    Nous avons porté secours aux victimes jusqu’à l’arrivée de la Bac.
    Quand je rentre je fais deux fois le tour de la résidence en voiture pour être sur.
    Une demande de pose de caméra a été faite.

  5. Notre société est devenue trop violente. Question : pourquoi y a t’il de la violence ? Réponse : parce que ces merdeux savent qu’ils ne seront pas punis. Maintenant, pour ma part, on peut comme tous les autres, les mettre en taule à vie, cela ne me dérangera nullement. Au contraire, cela fera 3 racailles de moins à traîner dehors. Il faut construire 500 000 places de prison. Croyez moi, il y aurait moins de violence.

  6. Quand on lis cette article en entier et qu’on constate le niveau de violence et la répetition des actes on jurerais que cette article est un canular, une farce

    Non pas que cela soit rigolo au que non pas du tout mais c’est tellement gros et caricatural que cela semble iréel

    Quand on voit le nombre d’agressions hallucinante que l’on ici,entre toutes les histoires a la gare,l’esplanade et tout le reste toujours par des plus ou moins mineurs on ce dit que le niveau d’incompétence de la justice du coin devient criminel

    J’ai une question ,il existe la Police des Polices pour juger les abus ou les ripoux existe il une Justice des justices pou juger du niveau de dégénérescence d’un tribunal de Province ?????

  7. « Le premier a eu les lèvres entaillées par un coup de lame. »

    agression grave et lourde c’est quoi la suite égorgement?

    Elles sont ou les assos de défense…..

  8. Dans une démocratie digne de ce nom le mot homophobie devait être proscrit car il est propagande et lexique de la folie.

    Agression anti Homosexuel est correct.

  9. Merci de préciser qu il ne s’agit pas que d homosexuels mais de tout passant croisant le chemin de ces personnes sans cerveau et dénuées d humanité . Des âmes perdues et irrécupérables

  10. Je suis travesti maghrébin, qui a exerce sur la voie publique, des conseils à vous donner, toujours etre très vigilants Ayez l oeil devant derriere à gauche à droite !!! Préférez les lieux éclairés sous une caméra puis la rencontre sera ailleurs à la maison éviter les lieux sombre on ne sait pas sur qui on tombe guet apens, ne rien laisser dans la voiture, laissez la ouverte pour fuir direct en cas d attaque.. garee la sous les cameras, ne partez pas seul, trouvez un ami qui surveille. Trouver un échappatoire, criez…

  11. Vous connaissez certainement cette maxime. Laissez une pomme pourrie dans un panier et peu de temps après les autres pommes pourriront.
    une maxime que la gauche et ses assos bobos a toujours voulu nier , le résultat nous le voyons et pas seulement a Montpellier,le pire c’est que malgré tout anesthésiée par la bien-pensance elle continue a fermer les yeux

  12. Ces actes ne sont en aucun cas excusables et les personnes ayant commis ces actes doivent être punis.
    Maintenant je suis habitant des arceaux. Trouver nous normal de vous faire suivre par des voitures la nuit en rentrant chez vous ?
    Trouver vous normal de trouver nombre de préservatifs dans la parc à enfant séparant le boulevard des arceaux à l’avenue de lodeve ?
    C’est en centre ville de Montpellier et cela fait des années qu’il s’en passe des vertes et des pas mûres dans ce parc et personne ne dit rien..

  13. Justice et politiques incompétents
    Policiers démotivés

    Oeil pour oeil
    Dent pour dent

    À force de tomber sur des os et de finir à l’hosto, ces racailles lâches se calmeront. Ils ne peuvent comprendre que la force.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *