Gignac : un jeune conducteur flashé à 252 km/h sur l’autoroute A750

On est pas loin du record du délit de grande vitesse relevé dans l’Hérault : samedi vers 22 h 45, le conducteur d’une grosse cylindrée a été flashé à 252 km/h au point kilométrique 14 de l’autorouye A750, à la hauteur des bretelles de Gignac, entre Montpellier et Lodève par les gendarmes du peloton motorisé de Clermont-l’Hérault. Ils avaient installé un dispositif de contrôle de vitesse.
Le conducteur, âgé de 24 ans circulait dans le sens Lodève-Montpellier et sa vitesse a été mesurée par un opérateur doté d’un système de radar laser, efficace de jour comme de nuit. Un équipage de gendarmerie en aval, a alors tenté d’intercepter le conducteur d’un coupé BMW 3.35i, mais, il a continué sa route, refusant de s’arrêter aux signaux et appels de sirène des militaires.

Mise en danger d’autrui

L’alerte a été donnée pour que le véhicule soit intercepté, en vain. À Juvignac, aux portes ouest de Montpellier, le chauffard a pu continuer sa route à vive allure. Des recherches ont été menées dans la nuit par les gendarmes de la compagnie de Castelnau-le-Lez, qui ont finalement repéré la voiture, en stationnement sur le parking d’une résidence de Juvignac. Le véhicule a été saisi et le propriétaire, également conducteur a été convoqué au peloton d’autoroute de Clermont-l’Hérault, dimanche. Il a été placé en garde à vue, notamment pour refus d’obtempérer et mise en danger de la vie d’autrui, outre le délit routier.

Un habitant de Péret en récidive

Selon nos informations, le jeune homme résidant à Péret, près de Clermont-l’Hérault aurait déjà refusé d’obtempérer en juillet dernier, lors d’un contrôle de gendarmerie et était recherché.
Il sera déféré au parquet de Montpellier ce lundi après-midi et jugé en comparution immédiate au tribunal correctionnel.

7 Comments

  1. Il faut le mettre au frais pendant 24 mois minimum. Allez, Messieurs les Juges, faites votre boulot mais ça, c’est pas gagné… !!!

  2. En fait, personnellement, je suis plutôt triste de cette histoire. 252km/h c’est un chiffre brut, il est 22h45, il n’y a pas grand monde voir personne, je ne vois pas le mal, souvent les autoroutes sont grillagées, pas d’animaux, et puis la repression à outrance ça fait péter le raisonnement. A 24 ans on voit clair, moi même 58 ans, de temps en temps, BM aussi, je me fais plaisir et quand il y a un bouchon sur l’autoroute je suis comme les autres à l’arrêt, comme ce monsieur l’aurait surement été. Demande t-on à un bac+5 de faire terrassier, demande t-on à un mathématicien de s’en tenir à l’addition soustraction, quand on finit par penser que le/la pas doué(e) qui peine à 80 km/h, on en voit beaucoup, c’est la norme que l’on souhaite, c’est que le pays est mal barré, moi paradoxalement, je le trouve plutôt « courageux », car de nos jours il va malheureuseent manger chaud, alors de grâce, les censeurs déficients, ne l’accablez pas…et puis le coup du gosse qui pourrait traverser, à 23h, sur une autoroute? allez, c’est bon, moi aussi je continuerai à me faire plaisir, n’en déplaise aux censeurs et
    à ceux qui font un métier que je ne voudrai plus faire de nos jours, d’ailleurs, dit-on policier ou collecteur d’impôts?

    1. Quand on voie ce genre de commentaire on comprends qu’il y a et qu’il y aura encore des morts chacun fait saloii c est pas dangereux bien sûr si un mélange roule tranquille avec sa famille a cette vitesse il est pulvérisé mais non pour le autre c…. C est pas dangereux j halluciné poivre France

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *