Cleantech : l’Héraultais Bulane lève 2,8 M€

Installée à Fabrègues et entreprise-phare de la filière nationale hydrogène naissante, Bulane annonce une levée de fonds de 2,8 M€. La jeune société innovante, qui a créée la flamme industrielle propre à partir de l’hydrogène, veut se développer.

Startup cleantech créée en 2009 par Nicolas Jerez, Bulane commercialise une CleanTechnologie innovante et écologique unique en Europe, baptisée Dyomix®, et dédiée aux postes à souder. Concrètement, le procédé breveté par Bulane, lauréat du concours de l’innovation 2011, permet de travailler avec des appareils de soudure portables « propres » produisant une flamme à partir d’hydrogène.

Le procédé Dyomix® breveté

Inventé et breveté avec le CNRS, le procédé Dyomix® repose, en effet sur le principe de l’électrolyse pour fabriquer de l’hydrogène et de l’oxygène, et produire au final une flamme sans rejets de CO2 et surtout, très performante : la flamme Dyomix atteint plus de 2500°C. Des performances parfaitement adaptée aux besoins de l’industrie pour la soudure ou la découpe de métaux.

Les postes à souder commercialisés par Bulane -les machines Dyomix® pour les besoins industriels, et les appareils mobiles Dyomix® OHM 2.4- ont d’ailleurs déjà séduit de grands noms de l’industrie en France et en Allemagne, convaincus par ces générateurs innovants produisant un gaz combustible zéro carbone plus propre et plus stable.

Quatre machines produites par jour

L’entreprise, qui emploie désormais une quinzaine de salariés confirme sa montée en puissance. En 2018, Bulane a déjà produit plus de 400 appareils mobiles et près de 70 appareils industriels (les postes fixes) de la gamme historique. « Soit une moyenne de quatre machines par jour, insiste Nicolas Jerez, Nous avons dû passer de la petite série à la grande série, il faut maintenant muscler Bulane ».

Le dirigeant à notre confrère d’Objectif LR que, « Cette levée de fonds permettra d’agir sur trois axes principaux : une montée en puissance industrielle, une montée en puissance commerciale et la poursuite du développement ».

>> Filière hydrogène : la Région lance HyDéo
Nicolas Jerez s’est engagé dans le développement de la filière hydrogène au niveau national. En 2018, Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique et solidaire, a lancé le plan de déploiement de l’hydrogène pour la transition énergétique auquel a adhéré Bulane. Mais, la startup héraultaise est aussi très impliquée régionalement dans le lancement de la marque HyDéO, voulue par la Région Occitanie, qui mise sur le développement de cette filière : « L’ambition est de développer sur le territoire un écosystème d’acteurs pour bâtir une filière industrielle, précise Nicolas Jérez à Objectif LR.

6 Comments

  1. Super ! Ca c’est du lourd ,du concret ,de l’efficace ,si l’industrie achète c’est que c’est bon.
    Une vidéo explicative du concept serais un plus.

  2. Très intéressent….trop ?
    Si le rapport consommation d’électricité et production de chaleur est outrageusement favorable au second on peut supputer bien des choses…

    Le procédé étant connue de longue date j’imagine que ce n ‘est pas le cas….

    Pourtant en 2011 en Bretagne… haute tension….eau de mer….bateau…tipiac

  3. Electricité,eau ,hydrogène comme pour les appareils de photo a pélicules ,les télé a tube cathodique, les cassettes vidéo ou audio ,le changement, l’évolution arrive et il risque d’être brutale pour certaine industrie.

  4. Ce qui est remarquable pour Nicolas Jerez et la société Bulane, c’est le niveau de réussite après des années de recherches; d’efforts, de galère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *