Saint-Brès-Castries : un cambrioleur en série trahi par la vidéosurveillance

Un jeune habitant de Sommières, dans le Gard, était activement recherché depuis ces derniers mois, après avoir été formellement identifié sur une série de cambriolages commis au préjudice de commerces, dans deux communes de l’Est de Montpellier. Il avait été filmé par les caméras de vidéosurveillance.

Le cambrioleur présumé a fini par être logé et interpellé en début de semaine par les gendarmes de la brigade de Castries, chargés de l’enquête. Au début du mois de mai dernier, il avait sévi à Saint-Brès, entre Montpellier et Lunel.

La brasserie Lola Bar, sur l’avenue de Nîmes, dans la traversée du village avait été la cible d’un « casse » peu après la fermeture. L’auteur avait réussi à fracturer le rideau de fer à l’aide d’un pied de biche, mais il avait été mis en fuite par les exploitants qui dormaient à côté.

Ce détail du pied de biche avait eu son importance, puisque le lendemain, à l’ouverture d’un salon de coiffure situé également sur la route de Nîmes, et pas très loin du Lola Bar, la commerçante avait découvert qu’elle avait été victime d’un cambriolage, le jour de l’Ascension.

En prison

La porte d’entrée avait été fracturée à coups de pied de biche, donc. Les gendarmes de la brigade de Castries avaient saisi et visionné les bandes des caméras de surveillance de la ville de Saint-Brès, ce qui a permis de les mettre sur la piste du suspect, déjà connu des services de gendarmerie.

Son arrestation permet de résoudre d’autres cambriolages de commerces, notamment dans une poissonnerie à Castries. En ciblant des commerces, le Gardois s’intéressait aux euros laissés dans les caisses, à des bouteilles d’alcool et des victuailles.

Déféré au parquet de Montpellier après sa garde à vue, puis jugé devant le tribunal correctionnel en comparution immédiate, il a été incarcéré à la maison d’arrêt de Villeneuve-lès-Maguelone, jusqu’à son procès fixé au mois de mars prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *