Aéroport de Montpellier : un A320 à destination du Maroc en panne

Une centaine de passagers qui devaient embarquer ce mercredi à 10h10 à bord d’un A320 de la compagnie Air Arabia à destination de Fès, au Maroc étaient toujours bloqués dans l’aéroport de Montpellier Méditerranée, sur la commune de Mauguio, à 20h, en raison d’une panne causée par un problème mécanique.

« Une pièce défaillante est la cause de cette panne. Une pièce neuve de remplacement a été acheminée en urgence depuis Casablanca avec un technicien et un ingénieur dépêché de Paris est sur place pour l’installer, une opération qui est en cours via une nacelle spéciale. 90 à 100 passagers sont dans la salle d’embarquement. Le vol de cet A320 devrait pouvoir être effectif un peu plus tard dans la soirée. L’installation de la pièce neuve devrait être assez rapide. Nous avons proposé aux passagers, notamment à des familles avec des enfants en bas âge, un hébergement dans des chambres d’hôtel sur le site de l’aéroport, jusqu’au départ de l’avion », indique ce soir un cadre d’Aéroport de Montpellier Méditerranée -AMM- à Métropolitain.

Il est une certitude : c’est un incident technique rarissime qui est la cause de ces dix heures de retard du décollage de cet A320.

6 Comments

  1. Quel cauchemar!! Airarabia est une honte.. nous avons attendu des heures dans l’aéroport ensuite des heures au sein de l’aéroport , sans nouvelles de la compagnie; pas de mails, pas de sms pas d’appels et bien sur aucun représentant pour nous expliquer, nous orienter RIEN!
    j’y étais avec mon fils de 3 ans que j’ai trainé de salle en salle… a 20h le fameux technicien n’était toujours pas la!c’est scandaleux!
    Merci au personnel au sol ( surtout Charles) pour leur patience et leur dispo

  2. L’aéroport de Montpellier est vraiment un aéroport ou tout est permis car il n’y a aucun contrôle effectif du respect des trajectoires et des procédures d’approches et de départ et la DGAC montpellier est totalement débordée et très laxiste, il ne faut pas s’étonner que les pilotes fassent n’importe quoi et poussent leur avions jusqu’au limites ce qui induit au mieux ce genre de pannes et ce qui conduira peut-être un jour à un crash aérien à Montpellier suite à une défaillance majeure.

    Même après la réparation, l’avion a finalement décollé à 00H45 en décollage vers la mer , il n’a pas utilisé une procédure de moindre nuisance sonore et n’a pas respecté la trajectoire obligatoire au dessus du grand travers ce qui l’expose en théorie à une amende pouvant aller jusqu’à 40 000 euros . il a immédiatement tourné en bout de piste pour survoler les habitations de carnon en départ rapide TOGA et n’a pas manqué de réveiller la moitié de carnon.
    merci l’aéroport de montpellier et merci au préfet pour le laisser aller au niveau des nuisances sonores.

  3. 8 heures de retard pour une grave defaillance technique techinique vol arabia pour Casablanca de 15 h55 le samedi 26 octobre avec le même avion .

    Que fait la DGCA ?…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *