ACM Habitat : davantage de logements sociaux pour Montpellier

Ce lundi, Philippe Saurel a présenté le nouveau directeur général d’ACM Habitat. L’élu a profité de l’occasion pour annoncer les ambitions de la métropole montpelliéraine qui prévoit davantage de logements sociaux dans son prochain PLH. De 30 %, la part de logement social passera à 42%. La métropole votera le PLH dans le 1er semestre 2019.

Arrivée en 2005 à la tête d’ACM Habitat, Claudine Frêche partira à la retraite en décembre prochain. « Son bilan est très bon, sa gestion a été virtueuse, commente Philippe Saurel, Claudine nous laisse une structure en bonne santé financière qui a su répondre aux enjeux du territoire. Aujourd’hui, avec la gestion de 21’000 logements sociaux, ACM Habitat est le plus important office de logement social de tout le Grand Sud ».

Passation en janvier 2019

Pour l’opérateur historique, une page va se tourner avec le départ de la directrice, « mais en douceur », prévient Philippe Saurel qui a choisi son remplaçant, Stéphane Boubennec, un homme de 47 ans au parcours original. S’il oeuvrait dans le secteur du côté de Nice, le futur directeur général fut aussi officier de marine, directeur d’un laboratoire pharmaceutique et manager de transition pour relancer une entreprise.

Le futur directeur général d’ACM Habitat travaillera jusqu’en décembre avec Claudine Frêche, avant de prendre la relève en janvier 2019 : « Je tiens à remercier Claudine qui a accepté de rester quelques mois de plus pour assurer le passage de relais », souligne le président de la métropole.

+42% de logement sociaux

Pour l’élu, ACM Habitat continuera à être le bras armé de la métropole pour le logement social. Et justement, la collectivité fixe des objectifs ambitieux pour le logement social : « Nous allons rendre obligatoire 36% de logements sociaux sur toute la métropole, soit une augmentation de +6% », confirme Philippe Saurel.

Un quota auquel il faut encore rajouter +6% de logements abordables, qu’une évolution de la loi permet désormais de comptabiliser. « Au final, nous allons produire 42% de logements sociaux sur la métropole », tranche le président.

Haro sur le foncier

C’est plus que ce qui était prévu initialement dans l’ancien Plan Local de l’Habitat (PLH), mais la croissance démographique du territoire et la demande forte en logement social justifient toutes ces dispositions. « Et tout cela sera voté dans le PLH et le SCOT de la métropole au 1er semestre 2019 », enfonce l’élu qui annonce la couleur : « on va mettre le paquet sur le foncier toutes les communes de la métropole ».

Claudine Frêche soutient l’ambition du présidentielle : « À Montpellier, avec 26%, on est dans les clous… Mais en Occitanie, on est à 10% de logement social, contre une moyenne nationale fixée à 18% ».

L’inquiétude de Claudine Frêche

Il y aura donc davantage de logements sociaux à l’avenir sur la métropole, mais les programmes portés par ACM Habitat suivront tous le même fil rouge : « Nous favoriserons constamment la mixité sociale », confirme Stéphane Boubennec. Rassurée sur la politique d’ACM, Claudine Frêche confie néanmoins son inquiétude pour le logement social. « 2019 sera une année difficile à cause des choix discutables du gouvernement qui a planifié une baisse des finances pour le logement social ».

La directrice, qui s’était déjà insurgée contre une première ponction liée à la baisse des APL, annonce d’autres pertes : « En 2018, nous avons perdu 7 %. Or, en 2019, la ponction va s’aggraver car l’Etat va prélever 850 M€ au logement social, puis 1,5 milliard d’euros en 2020… C’est très dur ». De quoi menacer les ambitions montpelliéraines ? « A ACM, nous tiendrons le choc car nous sommes solides et adossés à une métropole solide… Mais oui, je suis inquiète pour l’avenir du logement social ».

>> ANRU 2 : parole aux Pailladins
ACM Habitat va suivre le dossier ANRU 2 portant sur la rénovation de La Paillade dont Philipe Saurel rappelle les grandes phases (terminer la Tour d’Assas, rénover les copropriétés dégradées, l’intervention duplan Logement d’abord). L’élu annonce « une réflexion et un vrai échange avec Pailladins ».

>> ACM Habitat, l’investisseur
« Les bonnes années, ACM Habitat a investit jusqu’à 100 M€ », rappelle Claudine Frêche : « Aujourd’hui, nous sommes à 70 M€. Pour augmenter les marges, il faut augmenter le patrimoine. Le fait de construire plus de logements, pur répondre à la hausse démographique, va permettre de conforte financièrement la structure ».

8 Comments

  1. Encore des logements pour les pistonnés !
    Et je parle en connaissance de cause ma belle sœur est passée devant tout le monde car c’était la fille de… Et en plus elle a eu droit de choisir sa maison ! Avec des gros salaires c’est une honte de passer devant des gens dans le besoin.

  2. il faut vraiment booster
    Les bailleurs sociaux avec des courriers des appels téléphoniques toute les semaines pour avoir un HLM. C’est les grandes Villes

    1. J appelle plusieurs fois habitat Marie pour avoir un logement sur Villiers blocage il avait un f2 libre ,, j ai vécu 9 mois pour des raisons de santé je doit aller hôpital., je suis à 80%.Je vous remercie cordialement madame monsieur.

  3. Bonjour madame monsieur j ai fait une demande logement Villiers blocage 14310 , il y a un logement sur Villiers blocages,, pour cause raison de santé je vais sur tout 3 jours à hôpital chu de nacre.je remercie cordialement madame monsieur madame monsieur.

    1. Bonjour
      Moi j’ai fait une demande en 2013.Je je n’ai jamais eu de proposition . Divorcer avec un SMIC. Je loue dans le privé avec un loyer à 800 € vous trouvez ça normal

  4. Les cas sociaux et les pistonnés vont être contents. Les gens normaux pleurent de rage: transformer nos villes en banlieue, corrompre l’économie, promouvoir l’imbécillité et la violence semble être le seul objectif de nos irresponsables de politiques.

  5. La mixité sociale lol
    Des quartiers où l’on construit du logement social à tour de bras et se ghettoisent vers Estanove Stade de Rugby clinique St Roch..
    Et des quartiers où il n’y en a quasiment pas bords du Lez et surtout Boutonnet.
    Belle politique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *