Restauration : lancement du collectif Mon Resto Gaspi Zéro

Après l’opération Mon Resto Gaspi Zéro en 2017, la Jeune Chambre Économique -JCE- de Montpellier lance un Collectif Mon Resto Gaspi Zéro. Objectif : distinguer les restaurants respectant une charte des bonnes pratiques pour lutter contre le gaspillage alimentaire. Aux 21 restaurants du centre-ville déjà labellisés viennent s’en rajouter cinq petits nouveaux.

L’année dernière, la JCE a lancé l’opération Mon Resto Gaspi Zéro afin de mettre en avant les bonnes pratiques des restaurateurs montpelliérains à travers la remise d’une charte « antigaspi ». L’association insiste en renforçant et en amplifiant la démarche avec la création d’un collectif Resto Gaspi Zéro soutenu par des entreprises de l’économie sociale et solidaire.

Lutter contre le gaspillage

Les associations Courts-Circuits et Compostons, ainsi que la startup Voy’Agir, se sont investis auprès de la JCE pour former ce nouveau collectif qui entend lutter contre le gaspillage en fédérant plus largement : « Nous invitons les acteurs locaux de la restauration et de l’économie circulaire, ainsi que les pouvoirs publics et les associations, à nous rejoindre pour continuer à lutter contre le gaspillage alimentaire et à valoriser la belle ville gastronomique et engagée qu’est Montpellier », annonce Marine de Beaufort et Judy Baccam, codirectrices du projet pour la JCE, avec la labellisation de 5 nouveaux restaurants : Baron Rouge ; Café Broc ; Cityzen Market ; I Coldrip & Food ; SA Balance.

Un macaron sur la vitrine

Le collectif s’est fixé un objectif  : « travailler ensemble pour échanger sur les différentes solutions déjà mises en place, analyser les problématiques actuelles et faire émerger des solutions rapidement opérationnelles », confirment les deux responsables. Les 26 restaurants montpelliérains signataires de la charte peuvent aujourd’hui afficher leur engagement par l’apposition d’un macaron sur leur vitrine.

Une action largement saluée par les professionnels comme par leurs clients et qui doit donc logiquement s’amplifier : les membres du collectif procéderont à des audits pour délivrer le précieux sésame.

Renforcer l’impact de Mon Zéro Gaspi

« Les échanges avec les restaurateurs ont permis d’identifier beaucoup de bonnes pratiques déjà mises en place », rappelle Marine de Beaufort : « Pour renforcer l’impact de Mon Resto Gaspi Zéro, nous sommes actuellement à la recherche de solutions pratiques, notamment pour valoriser les biodéchets et le verre. Les restaurateurs se heurtent à des problèmes qu’ils ne peuvent pas résoudre seuls ». Ils trouveront à terme des réponses grâce au collectif qui sera officiellement lancé le 16 octobre à la faveur de la Journée internationale de lutte contre le gaspillage alimentaire.

>> Lancement du collectif mardi 16 octobre

L’équipe Mon Resto Gaspi Zéro donne rendez-vous aux professionnels de la restauration, aux acteurs de l’économie circulaire (entreprises, associations) et aux représentants des pouvoirs publics mardi 16 octobre à 19h, au restaurant HbA1c, rue du Bayle, à Montpellier.

Au menu : présentation de la charte et bilan de l’année ; pitch des restaurateurs et mur d’expression sur le thème comment réduire le gaspillage ? ; remise de chartes aux derniers restaurateurs montpelliérains sélectionnés ; présentation d’initiatives inspirantes sur le sujet et dégustation de recettes « Zéro gaspi ».

>>> Les restaurants labellisés Mon Resto Gaspi Zéro
ANGA , HBA1C, L’ARTICHAUT, LA COQUILLE, LA COUTINELLE, LA DILIGENCE, LA PART DES ANGES, LE FELIX, LE GRILLARDIN, LE PARESSEUR, LE PASTIS RESTAURANT, LECLERE, LES ENFANTS ROUGES, MA PREMIÈRE CANTNE, MAX GOURMAND, RBC KITCHEN, RIPAILLES, STREET CROQUE, TRIPTI KULAI, VIA PILA, WINE NOTE BAR
Et les cinq nouveaux labellisés : BARON ROUGE, CAFE BROC, CITYZEN MARKET, COLDRIP & FOOD et SA BALANCE

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *