Montpellier / Emploi : le préfet de l’Hérault prône un optimisme raisonné

À l’occasion du démarrage de la démolition du bâtiment F, intervenant dans le cadre du Projet de Rénovation Urbaine mené par la Ville de Montpellier avec le soutien de l’Agence Nationale de la Rénovation Urbaine, Pierre Pouëssel a souligné l’importance de la démarche : « La rénovation urbaine à Montpellier est en marche et fonctionne bien. Mais c’est une longue marche (…) Si le cadre de vie doit être rénové, l’essentiel c’est véritablement le développement économique et l’emploi ».

Après avoir rappelé la volonté engagée par le renforcement des différents dispositifs de rénovation urbaine, le préfet de l’Hérault salue des données encourageantes : « Sur la foi des dernières statistiques de l’URSSAF, concernant le 2e trimestre 2018, il a été créé dans l’Hérault, en rythme annuel, 6 500 emplois, dont 5 700 l’ont été sur la zone d’emploi de Montpellier. Soit près de 90 %. Aux dires de l’URSSAF, cette zone a été, dans cette période, le bassin d’emploi le plus dynamique d’Occitanie devant Toulouse ».

Mais Pierre Pouëssel tempère tout enthousiasme excessif : « Cela doit nous inciter à l’optimisme mais un optimisme raisonné. En regard de ces créations d’emplois, qui sont importantes, on a un taux de chômage qui reste toujours très élevé dans le département. En 2016, nous étions à plus de 14 %, aujourd’hui on est à 12,6 % pour le département de l’Hérault et 11,8 % au niveau du bassin d’emploi de Montpellier. On a beaucoup baissé mais cela reste encore élevé. On en connaît une partie de la cause avec le solde migratoire qui est extrêmement fort puisque c’est 15 000 habitants par an en plus dans le département ».

Pour en revenir à la thématique du moment, le préfet de l’Hérault a conclu son propos en rappelant la volonté de l’État et de la Métropole de Montpellier avec le PODEM de « tout faire pour développer l’emploi dans les quartiers populaires, c’est vraiment un impératif catégorique ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *