Montpellier. Nouvelle direction chez Serrano : l’esprit de famille

L’esprit de famille. Voilà peut-être le secret de longévité de l’entreprise Serrano spécialisée dans la plomberie, climatisation, chauffage et ventilation, fondée à Montpellier en 1976 et dont le gérant historique, Joseph Serrano vient de passer le relais à Eric Miotto, son bras droit depuis plus de 30 ans.

Métropolitain a profité de ce moment un peu particulier pour revenir sur cette saga entrepreneuriale.

Joseph Serrano, vous venez de passer le flambeau de cette entreprise que vous avez fondé il y a de cela 42 ans. Que ressentez-vous à cette occasion ?

Je ressens de la fierté d’avoir pu maintenir et avoir fait prospérer notre entreprise durant 42 ans. Cela a été possible avec l’aide de tous mes collaborateurs qui se sont succédés à mes côtés ainsi que nos partenaires, fournisseurs, banques, clients … J’éprouve une grande joie. Je suis tranquille et serein car je laisse mon entreprise entre de bonnes mains. J’ai également une certaine tristesse, comme tout homme qui quitte une fonction qu’il a aimé. Mais depuis longtemps déjà, je sais qu’Éric Miotto est la personne la plus apte à me succéder car depuis trente ans, nous travaillons ensemble. Non seulement il connait tous les rouages de l’entreprise, mais c’est également un homme courageux, intelligent avec une grande capacité d’analyse, c’est un vrai professionnel. Il est responsable pour une grande partie de la réussite de l’entreprisse Serrano et je pense qu’il aime cette entreprise autant que moi, sinon plus.

Eric Miotto, vous sentez-vous à la hauteur du défi ?

Il y a huit ans Monsieur Serrano m’a proposé de reprendre l’entreprise. Je n’ai pas relevé le défi car il me restait encore beaucoup de choses à clarifier dans ma vie. Aujourd’hui j’ai pris la décision de reprendre la société, de me lancer dans cette grande aventure afin de continuer la belle œuvre que Monsieur Serrano a porté toute sa vie. Le challenge est de taille mais j’ai pris la décision de le relever, avec l’ensemble des collaborateurs qui m’accompagnent chaque jour et dont chaque poste a été conservé au sein de l’entreprise.

 Mon ambition : développer notre activité commerciale en nous tournant vers les nouvelles technologies d’énergie

Un mot, peut-être, sur les défis que vous souhaitez relever pour l’avenir de cette entreprise ?

Mon ambition : développer notre activité commerciale en nous tournant vers les nouvelles technologies d’énergie, ce qui nous permettrait de nous projeter dans un avenir proche. Depuis la reprise, nous avons créé trois postes supplémentaires ; un poste d’assistante de direction, un poste de technicien en génie climatique et un contrat pro génie climatique avec les compagnons du devoir. Il est important pour moi de développer l’entreprise et de m’entourer de personnes compétentes et de confiance. Je souhaite aussi continuer d’étoffer notre clientèle avec notre savoir-faire autant dans le dépannage, la pose de pompe à chaleur, la climatisation, la plomberie, la ventilation chauffage et bien entendu avec notre service de SAV Confort de France. La liste des défis est longue car les ambitions se multiplient au fil du temps.

Si vous continuez bien sûr de vous adresser aux particuliers, votre clientèle comporte des donneurs d’ordres exigeants : marchés publics et donc, collectivités territoriales. Comment en arrive-t-on là quand on est, qu’au départ, qu’une petite entreprise artisanale ?

JS: Je vous répondrai « petit à petit ». Nous avons mis 42 ans pour en arriver là aujourd’hui, il ne faut pas bruler les étapes. J’ai créé cette entreprise en octobre 1976, j’avais 27 ans. Artisan, je travaillais seul et j’ai commencé à me constituer une clientèle de particuliers dans le chauffage et plomberie. Très vite, j’ai embauché un apprenti et après 4 ans d’activité, j’ai embauché un compagnon, puis quatre. C’est en 1987 qu’Éric est rentré dans l’entreprise. Il avait 20 ans. À son arrivée il occupait un poste d’ouvrier, puis il est devenu chef d’équipe. Par la suite, il est devenu conducteur de travaux. Afin d’augmenter notre clientèle, nous nous sommes structurés en obtenant les qualifications nécessaires Qualibat, RGE et PNG Gaz. Dans les années 2000, tout en poursuivant notre clientèle de particuliers, nous avons ciblé et obtenu des marchés publics et privés. En 2014, nous avons construit et emménagé dans de nouveaux locaux à Villeneuve-lès-Maguelone. Nous avons repris en 2015 la société de Confort de France spécialisée dans le SAV de chaudières, ce qui permet d’offrir à nos clients une offre complète avec l’installation et la maintenance.

On parle souvent de création d’entreprise et rarement de reprise. Un message, peut-être, aux entrepreneurs qui se poseraient la question de la reprise d’une entreprise ?

EM : Lancez-vous dans cette aventure ! Même si une reprise est compliquée, en étant bien entouré et en prenant conscience que chaque acteur présent est important, on y arrive. Il faut de la persévérance et de la détermination.

JS : Mon conseil de réussite est d’avoir le même objectif avec le repreneur, de privilégier les relations humaines et la compétence des acteurs pour pérenniser l’entreprise et les emplois.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *