Météo : risque d’orages diluviens dans l’Ouest de l’Hérault

Le département de l’Hérault -ainsi que l’Aude et les Pyrénées-Orientales- sont en alerte vigilance orange aux pluies et inondations. En effet, un épisode méditerranéen intense va se mettre en place la nuit prochaine sur le Roussillon et l’Ouest du Languedoc.

Dès cette nuit, les premiers orages vont remonter de Méditerranée et vont concerner le département de l’Hérault et l’Ouest du Gard. Ce mardi, c’est surtout dans l’Ouest du département de l’Hérault, entre le Minervois et le Biterrois que la situation se dégradera franchement. Des lignes orageuses, assez étroites mais peu mobiles, vont se succéder tout au long de la journée.

L’Est de l’Hérault ne sera dans un premier temps pas concerné par ce temps perturbé. Il ne devrait donc tomber que quelques gouttes à Montpellier, pendant que des pluies intenses se produiront entre Béziers et Narbonne. Dans le Gard, le temps restera également sec, avec un ciel partagé entre passages nuageux et belles éclaircies entre Nîmes et la vallée du Rhône.

Risque de ruissellements

Sur la journée, les cumuls de pluie seront déjà conséquents sur la moitié Ouest de l’Hérault avec souvent 50 à 80 mm, localement 90 à 120 mm. Ces précipitations feront déjà réagir l’ensemble des cours d’eau, avec également un risque de ruissellements en zones urbaines.sous les intensités pluviométriques les plus fortes, surtout dans les environs de Béziers.

>> Nous fêterons les Denis.

Ci-dessous, la carte des cumuls de pluie modélisés d’ici mardi soir (donné à titre indicatif).

Un mercredi à hauts risques

Dans la nuit de mardi à mercredi, ces fortes pluies orageuses vont se maintenir entre les Pyrénées-Orientales, l’Aude et l’Ouest de l’Hérault. Mercredi, la situation va encore se dégrader davantage. Un risque d’orages diluviens et stationnaires sera présent sur le département de l’Hérault. Conjointement, le vent de Sud-Est va se renforcer avec des rafales voisines des 100 km/h sur le littoral, engendrant un risque de submersion marine sur les zones vulnérables, comme du côté de Frontignan par exemple.

Les cumuls de pluie vont alors devenir très importants par endroits, de l’ordre de 200 à 250 mm, voire davantage depuis le début de l’épisode, notamment dans l’Ouest de l’Hérault, entre le Minervois et l’Espinouse. Les cours d’eau poursuivront leur crue avec un risque de débordements.

À priori, Montpellier et alentour ne seront que peu concernés par ces intempéries, du moins jusqu’en milieu de journée de mercredi. En effet, les orages pourraient faire leur apparition en deuxième partie de journée de mercredi, mais cela reste encore à préciser. La situation ne devrait malheureusement pas s’arranger par la suite. Jeudi, cet épisode pluvieux pourrait se poursuivre, en concernant cette-fois ci davantage l’Espinouse et les Cévennes avec à nouveau d’importants cumuls de pluie à la clé. Les crues des cours d’eau pourraient donc se poursuivre et la situation sera à surveiller de près.

Les précipitations pourraient peu à peu faiblir en cours de journée de vendredi, mais sans pour autant disparaître. La prudence sera de rigueur sur l’ensemble du département de l’Hérault, surtout si vous devez impérativement vous déplacer. Le département du Gard devrait rester en marge de ces intempéries, sauf du côté du Vigan et de Saint-Hippolyte-du-Fort, où les cumuls de pluie seront également conséquents.

>> Un point de la situation sera fait ici, ce mardi à 20h30.

Carte des cumuls de pluie modélisés sur la totalité de l’épisode (à ne pas prendre au pied de la lettre).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *