CHU de Montpellier : pétition, grève et défilé

Ce mardi, le syndicat CGT du CHU de Montpellier appelle à la grève et à un défilé en ville. Le rassemblement sur le site de Lapeyronie, où devait être organisé un « barbecue revendicatif » a été annulé, en raison de l’alerte orange météo.

« Les annonces gouvernementales concernant le financement de la sécurité sociale 2019 vont créer de fortes turbulences dans le secteur de la santé. Au plan national, la baisse des budgets hospitaliers entraînera une diminution des effectifs, la dégradation de la prise en charge des patients et l’augmentation de l’activité à effectifs constants, vecteur d’épuisement professionnel. La réforme du système des retraites signifierait la fin du statut des fonctionnaires hospitaliers et une baisse du niveau des pensions. Le ministère de la santé envisage toujours de supprimer les prestations retraite et maladie et de diminuer les contributions des établissements », prévient Philippe Péretti, un des responsables du syndicat CGT.

Pénurie de personnel

Selon lui, « Au CHU de Montpellier, depuis le déploiement du système Chronos pour la gestion du personnel médical et administratif par la DRH, nous observons la généralisation du travail gratuit, premier 1/4 d’heure, quand certains ne bénéficient toujours pas de la validation de temps supplémentaire. La pénurie de personnel, majorée l’été dernier, entraîne une gestion des plannings au jour le jour : rappels à domicile ou envoi de SMS, suppressions de repos ou de RTT, validation la veille ou le jour de la pose. Les projets de réorganisation impliquent la participation de tous les professionnels. Pour les congés d’été, la direction affirme qu’il est impossible d’appliquer la réglementation. Pourtant, les CHU d’Angers, Lyon, Rouen etc. bénéficient des trois semaines de congés du 21 juin au 21 septembre, tout comme le CHU de Toulouse, rattaché à l’ARS Occitanie ».

Remise de la pétition

Françoise Gaillard, également du syndicat CGT du CHU de Montpellier relève que, « Les personnels du CHU ne doivent pas être considérés comme une variable d’ajustement. C’est pour toutes ces raisons que nous nous mobilisons mardi 9 octobre, avec une manifestation départementale unitaire à Montpellier. À 10h, rassemblement aux Jardins du Peyrou et défilé en centre-ville jusqu’à la place de la Comédie et à 12h30, barbecue revendicatif sur le site du CHU, devant le bâtiment Bénech, avec dépôt de la pétition congé période estivale ».

À ce jour, plus de 1 200 agents des hôpitaux de Montpellier ont signé la pétition papier et près de 500 sur le site Change.org., pétition qui sera remise à la direction générale du CHU demain après-midi.

Les blouses blanches avec les drapeaux bariolés de la CGT seront au rendez-vous des Montpelliérains, demain matin.

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *