Aéroport de Béziers : nouvelle gouvernance et argent public

Gilles d’Ettore, président de l’Aéroport et de la Communauté d’agglomération Hérault Méditerranée, Kléber Mesquida, président du Département de l’Hérault, mais aussi Carole Delga, présidente de la Région Occitanie, étaient réunis pour présenter, hier, la nouvelle gouvernance du syndicat mixte propriétaire et gestionnaire de l’Aéroport Béziers Cap d’Agde.

Autour d’eux, des représentants des autres collectivités membres du syndicat mixte : Frédéric Lacas (Béziers Méditerranée), François Commeinhes (Sète Agglopôle Méditerranée), André Deljarry (CCI Hérault), Alain Caralp (Communauté Communes La Domitienne). Rassemblés à la même table, ils ont présenté les principales évolutions de la gouvernance du deuxième aéroport héraultais. L’évolution du tour de table a donc porté essentiellement sur l’arrivée d’un nouveau membre, la Région Occitanie, ainsi que que sur la montée en puissance du Département de l’Hérault et, enfin, la réduction de la participation de la CCI Hérault.

La nouvelle répartition

  • Communauté d’agglomération Béziers Méditerranée : 31,03%
  • Communauté d’agglomération Hérault Méditerranée : 31,03%
  • Département de l’Hérault : 13,79%
  • Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée : 10,34%
  • Communauté d’agglomération Sète Agglopole Méditerranée : 6,90%
  • Chambre de Commerce et d’Industrie de l’Hérault : 3,45%
  • Communauté de communes La Domitienne : 3,45%

Le syndicat mixte a également officialisé sa nouvelle dénomination et dévoilé sa nouvelle enseigne sur le front de l’aérogare : Aéroport Béziers Cap d’Agde – Hérault Occitanie.

« L’arrivée de la Région Occitanie et la montée en puissance du Département de l’Hérault consolident notre position d’aéroport régional à vocation touristique et ouvrent de nouvelles perspectives de développement »  a déclaré Gilles d’Ettore, président du syndicat mixte, applaudi par Kléber Mesquida : « L’Aéroport Béziers Cap d’Agde est un équipement structurant et essentiel au territoire Ouest Héraultais. Il s’inscrit pleinement dans notre objectif de faire de l‘Hérault une destination touristique européenne de tout premier plan, grâce à l’accueil d’une clientèle internationale telle que celle de l’Aéroport Béziers Cap d’aide », a déclaré le président du Département.

Trafic et bénéfices

Pour la petite anecdote, 1€ d’argent public investi sur cet aéroport apporterait 45€ de retombées économiques, d’après les acteurs politiques et économiques réunis ce jour. Le trafic prévisionnel de l’Aéroport Béziers Cap d’Agde – Hérault Occitanie s’élève à près de 245 000 passagers pour l’année 2018 (+4%), aidé par huit destinations low cost de/vers Londres Luton, Londres Stansted, Manchester, Edimbourg, Bristol, Düsseldorf Weeze, Stockholm et Paris Beauvais.

« Avec 65 millions d’euros de retombées économiques annuelles et 700 emplois induits, l’aéroport Béziers Cap d’Agde contribue activement au développement économique et touristique de la région Occitanie. C’est la raison pour laquelle la Région a contribué en 2018 à hauteur de 444 000€ pour le développement de l’aéroport. Nous allons donc nous attacher, avec l’ensemble des Collectivités partenaires, à consolider et amplifier cette dynamique qui bénéficie grandement au tissu économique et à l’emploi, dans la logique de complémentarité et de bonne coordination entre aéroports voulue par le schéma aéroportuaire régional » conclut Carole Delga.

 

1 Comment

  1. Et la gabegie continue avec Carole Delga. Un aéroport tous les 50 km en LR et tout cela financé avec nos impôts ! Voilà comment on achète l’électorat dans notre pays. Magnifique ! Bravo !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *