Montpellier : travaux fantômes, vrai escroc

Les services de police de Montpellier sont intervenus, mercredi, rue du Petit Clos, à proximité de l’avenue de la Pompignane, à la requête du fils d’une nonagénaire, vulnérable en raison de son âge, signalant qu’un individu venait de lui présenter une facture avec devis d’un montant de 12’000 euros pour des travaux.

À l’arrivée des policiers, le suspect âgé de 25 ans qui était encore dans la maison a été interpellé et placé en garde à vue. Se présentant comme factotum, il était venu réclamer le paiement de menus travaux qu’il prétendait avoir effectué au domicile de la nonagénaire. Il prétendait avoir changé des tuiles, posé un tasseau et réalisé des travaux de carrelage, estimés donc à 12’000 €.

Le fils qui était là, quand le « bricoleur » s’est présenté avec sa facture a eu un doute énorme, a aussitôt appelé police-secours et pour cause : les travaux au domicile de la retraitée étaient imaginaires. Après audition, le jeune escroc présumé a été remis en liberté et sera jugé en mars prochain devant le tribunal correctionnel de Montpellier.

2 Comments

  1. « Après audition, le jeune escroc présumé a été remis en liberté et sera jugé en mars prochain devant le tribunal correctionnel de Montpellier. »
    comme d’habitude , on fait semblant, de le juger, c’est évident, comme d’habitude…
    Pendant ce temps, un policier qui a giflé un ado qui importunait sa femme , a pris 3 mois, plus inscription au casier judiciaire….
    Va falloir un jour , demander des comptes, est ce de ‘incompétence, de l’idéologie ancrée en eux, ou les deux, ma foi…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *