Humanitaire : à Montpellier, l’Aquarius fait des vagues

L’Aquarius, le navire humanitaire de SOS Méditerranée, va perdre son pavillon et ne pourra pas reprendre la mer pour secourir les migrants. Pour éviter cette catastrophe, l’ONG appelle à un grand rassemblement citoyen partout en Europe, ce samedi 6 octobre à 14h30. À Montpellier, la « vague orange » se formera sur la Comédie.

Ce jeudi matin, l’Aquarius, le dernier navire humanitaire qui sillonne la Méditerranée pour secourir les migrants, doit accoster à Marseille avec la menace de ne plus en repartir… En effet, le bateau humanitaire est sommé de « clarifier sa situation administrative » et se retrouve de fait privé de pavillon. Or, sans pavillon, l’Aquarius ne peut pas reprendre la mer…

Décision politique lamentable

Pour résumer, cette volonté de bloquer le navire humanitaire est le fruit d’une volonté politique. C’est le Panama qui a décidé de retirer le pavillon du navire pour « non-respect des procédures internationales ». Mais, le pays d’Amérique centrale a été influencé par les pays européens qui ne veulent pas accueillir les migrants chez eux.

L’Aquarius risque donc de se retrouver bloqué à Marseille, et pendant ce temps, des hommes, des femmes et des enfants continueront de se noyer dans l’indifférence.

Mobilisation citoyenne ici

C’est un nouveau coup dur pour l’ONG SOS Méditerranée, mais heureusement, il reste un espoir : la mobilisation citoyenne. L’ONG, soutenue par Médecins sans frontières, appelle à un mouvement citoyen fort pour que l’Aquarius puisse reprendre la mer. « Nous appelons à la constitution d’une vague orange citoyenne à 14h30 dans les grandes villes de France et d’Europe », expliquent Yara et Agnès Defranco, les représentants actifs de SOS Méditerranée à Montpellier : « Nous invitons la population à se rassembler ce samedi sur la place de la Comédie, de préférence en orange, la couleurs des bouées et des gilets de sauvetage de l’Aquarius ».

Des valeurs d’humanité et de solidarité

« Ce bateau humanitaire a déjà sauvé 30 000 personnes, il faut continuer », insiste Agnès : « On demande aux personnes, où qu’elles soient, de former cette vague orange pour soutenir les valeurs d’humanité et de solidarité ». Des rassemblements sont prévus dans toute l’Europe, de Berlin à Palerme en passant par Paris et Bruxelles.

« Nous demandons aussi au gouvernement français d’intervenir pour que l’Aquarius conserve son pavillon », annonce la responsable humanitaire qui invite également les citoyens à signer la pétition en ligne sur le site de SOS Méditerranée et qui a déjà recueilli près de 200’000 signatures.

Jean-Paul Montarani entouré des responsables de SOS Méditerranée, Yara et Agnes Defranco

Le soutien des élus et des artistes

Jean-Paul Montanari, le directeur de Montpellier Danse, présentait le programme de la saison régulière, ce mercredi soir. Il a pris l’initiative d’inviter les deux responsables de l’ONG, assurant que les artistes seraient présents sur la Comédie ce samedi 6 octobre. Ils ne sont pas les seuls.

Les élus de la Région Occitanie, qui ont demandé officiellement au président de la République d’intervenir pour l’Aquarius, y seront aussi.

>> Pratique : plus d’infos et la pétition sur www.sosmediterranee.fr

6 Comments

  1. On peut les aider chez eux mais on rajoute pas la misère la où elle y est déjà Commencé par vous soucier des Français qui sont dans ma misère !!

  2. l’accueil des migrants qui posent leurs pieds sur le sol de France nous coûtera au bas mot « un effort budgétaire de 30 milliards d’euros, soit l’équivalent des réductions d’impôts promises par Hollande en 2014 sur trois ans, mais… chaque année ! »

  3. Les européens ne veulent plus des migrants économiques. Tout participant à cette manifestation fera malheureusement le lit des partis d’extrême droite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *