Aigues-Vives : La Botte Gardiane inaugure sa nouvelle unité de production

Jour de fête, ce jeudi 4 octobre, du côté de la zone d’activités artisanales d’Aiguës-Vives (proche de Lunel), où l’on inaugurait enfin officiellement le nouvel atelier de production de La Botte Gardiane, cette entreprise artisanale, traditionnelle et familiale, fleuron de l’économie locale et d’un savoir-faire français qui s’exporte désormais dans le monde entier !

Conseil Régional, consulat, élus locaux… Même une sénatrice (!) avaient fait le déplacement ce matin pour le traditionnel couper de ruban tricolore qui marque l’inauguration officielle de la nouvelle unité de production de La Botte Gardiane, entreprise spécialiste du textile et de la chaussure en cuir, devenue depuis sa création en 1958 (et son rachat par les actuels propriétaires en 1995), un emblème de notre savoir-faire régional.

Une affaire de famille

Maison fondée en 1958 et labellisée Entreprise du Patrimoine Vivant en 2007, La Botte Gardiane, est la seule entreprise française spécialisée dans la fabrication des bottes de gardians camarguais. Ce n’est pas un hasard donc, si l’atelier de production est situé aux portes de la Camargue, berceau de la tradition taurine, dans la commune d’Aigues-Vives, entre Nîmes et Montpellier. Garante de cette tradition (la fabrication artisanale était à l’origine destinée aux gardians), La Botte Gardiane bâtit sa renommée par la préservation de son savoir faire artisanal, le choix de ses peausseries (utilisation des meilleurs cuirs français) et le respect du client.

Des camarguaises, mais pas seulement

« Depuis plusieurs années, La Botte Gardiane étoffe sa gamme en lui apportant une touche de modernisme, sans rien perdre de son authenticité« , explique la famille Agulhon, à la tête de l’entreprise depuis bientôt 25 ans. Des ballerines, des bottes aux coloris variés, des bottines, des sandales par centaines, des bottes hautes entièrement sur mesure et des classiques… « On ne sait plus que choisir devant une telle diversité de produits, de couleurs et de textures », s’enthousiasme une résidente de la commune, venue pour la visite guidée.  « Aujourd’hui encore tous nos modèles sont faits à la main« , répond fièrement  le quatuor Agulhon (le père, sa fille et ses deux fils) précisant : « On veut respecter la matière« . Un sens de la qualité visiblement très apprécié jusque très loin puisque 40 % du chiffre d’affaires de « La Botte » est réalisé à l’exportation (notamment vers le Japon et les Etats-Unis) et que les deux boutiques parisiennes ainsi que celle ouverte, plus récemment à Lyon, rencontrent un franc succès.

Pour les curieux ou les fashion addicts, sachez que des journées de visite pour découvrir les ateliers sont possibles ! Accompagné d’un guide, vous pourrez parcourir l’atelier et assister aux démonstrations des artisans. De la coupe au piquage, en passant par le montage et la finition, on vous dévoilera tous les secrets de fabrication d’une paire de chaussures. Vous découvrirez aussi la gamme de cuir ainsi que la façon dont sont fabriquées les différentes semelles. De plus, vous pourrez observer comment est confectionnée la célèbre semelle montage mixte : cousu, collé, cloué, type de montage que La Botte Gardiane est la seule à encore fabriquer en France !

Infos / info@labottegardiane.com

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *