Police de sécurité du quotidien à Montpellier : première grosse opération

Les policiers de la Sécurité publique du commissariat central et la police municipale ont lancé ce mercredi après-midi la première grosse opération dans le cadre de la Police de sécurité du quotidien, la PSQ, inaugurée récemment par un certain Gérard Collomb, l’ex-ministre de l’Intérieur qui vient de quitter le gouvernement.

Le quartier de la gare SNCF Saint-Roch, côté place de la Comédie, à Montpellier est investi par les forces de l’ordre. Des périmètres de sécurité ont été installés dans le square Planchon et autour, dans les rues Maguelone et de la République, ce qui perturbe le trafic du tramway, notamment sur les lignes 3 et 4.

Trafics et violences

Les contrôles sont également menés dans le hall de la gare SNCF par de nombreuses unité du commissariat central et les policiers municipaux. Il s’agit de lutter contre tous les trafics, notamment de drogue qui se déroulent dans ce secteur, où des agressions et des rixes sont récurrentes, jour et nuit.

Cette présence policière ne passe pas inaperçue des passants, des passagers du tramway et des commerçants. La PSQ est là pour montrer à la population que la police veille et reste bien présente.

Dans le cadre de la PSQ, ces opérations seront renouvelées dans des zones ciblées comme étant des repaires d’actes de délinquance. Il s’agit de créer un climat d’insécurité parmi les trafiquants, qui usent souvent de violences.

Les policiers municipaux sont engagés. Photo JMA. Métropolitain.

20 Comments

  1. Il était temps d’assainir la scène sociale. Merci aux policiers… Qui assurément reprendrons le dessus sur les voyous …

  2. Personellement en milieu daprem a larret comedie me suis fai agresser par un roumain qui voulai me voler .les voitures de police garer devan le theatre et personne dedan ou a coter .super ! Jai recu une baffe et mon sac a moitier aracher.devan les camera et personne !

    1. Portez plainte et ne vous laissez pas décourager par le fonctionnaire qui essayera de vous en dissuader ! Avec un tel laxisme et une telle irresponsabilité au sommet de l’Etat, on pourrait remplir nos rues de policiers, cela n’empêcherait pas des agressions de se commettre.

  3. Enfin une belle complémentarité au service du citoyen, à renouveler dans tous les secteurs, ça ne dérange pas les honnêtes citoyens

  4. Oui enfin quand je suis rentré de ma fac en vélo et que je suis passé par la gare, deux policiers m’ont stoppé de force en me plaquant puis m’ont arraché les écouteurs et presque insulté « dégage » ce genre de chose
    Sans raison apparente, peut être que je passait trop près d’eux en vélo à leur goût? (Ils m’ont foncé dessus à 2 pour stopper mon inertie)
    Donc vouloir endiguer la délinquance je veux bien, mais entre ça et se faire agresser par le représentant de l’ordre il y a un sacré fossé

  5. Cher Finelly, les policiers municipaux ont tous une qualification judiciaire et sont agents de police judiciaire adjoints ( APJA ). De plus, lorsqu’ils mènent des opérations conjointes avec les autres forces de police, ils sont sous l’autorité d’un officier de police judiciaire. Ils ne font donc pas n’importe quoi. Renseignez-vous avant de dire n’importe quoi

  6. Bravo pour cette opération et bravo à la Police Municipale qui est une Police professionnelle bien formé . Certains commentaires écrits devraient se renseigner et aller visiter les endroits ou cette unité de sécurité publique se forme afin de ne pas écrire n’importe quoi sans savoir.

  7. Entièrement d’accord sur les propos concernant la Police Municipale : une Vraie Force de Sécurité complémentaire de la Nationale et très bien formée, très professionnelle….

  8. Une plaisanterie, une mascarade, les policiers partis l’insécurité les trafics reprendront de plus belle , la police est mal équipée demotivee de la com comme d’habitude

  9. En tant que montpellier on connaît toutes les zone ou certaines personnes vende de la drogue matin et soir sans s’inquiéter de la police. Il ne se cache même plus est-ce normal? C’est tous les jours qu’il faut faire ça

  10. La Police de Sécurité du Quotidien, elle n’est pas destinée normalement à des zones dédiées, appelées Quartiers de Reconquête Républicaine, comme La Mosson à Montpellier? Ce qui s’est fait dans le quartier de la gare ressemble plutôt aux opérations de contrôle classiques, sur réquisitions du Procureur de la République.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *