Montpellier : la municipalité invite les habitants à végétaliser leur quartier

Après avoir lancé en mars dernier, Montpellier Cité Jardins, une plan de végétalisation en cinq actions, la municipalité a renouvelé son appel au fleurissement des rues de la ville par les citoyens à l’image de certaines rues des quartiers de la Méditerranée ou de l’Écusson.

Trois permis de végétaliser

À travers ce dispositif, la municipalité invite les habitants à participer à la végétalisation de leur quartier. Trois différents permis de végétaliser sont proposés :

– Le mirco-fleurissement : cette pratique consiste à percer le béton des trottoirs, le long de murs, afin de planter différents types de végétaux, comme par exemple du jasmin étoilé, du solanum, du chèvrefeuille, du passiflore ou encore des rosiers de banks.

– Les bacs de plantation : des bacs en bois remplis de terreau seront également proposés. Ils devront être disposés de manière à ne pas gêner le passage, en particulier des personnes à mobilité réduite.

– Les pieds d’arbre : Cette dernière possibilité consiste à entourer les pieds de troncs d’arbres de planches de bois, afin de planter d’autres végétaux, de type méditerranéen.

Cent dossiers seront retenus

Les habitants ont jusqu’au 15 décembre pour déposer, sur le site de la ville ou par courrier, les dossiers de candidatures. Après analyse par les services concernés, une centaine de permis de végétaliser seront distribués le 23 mars 2019 dans le cadre de la 2e édition de l’opération participative citoyenne « 1000 arbres ». En cas de nombre très important, une liste d’attente sera créée pour l’année prochaine.

La municipalité s’engage à fournir les bacs, à effectuer les percées le long des murs et à aménager les pieds d’arbre. Un accompagnement pour le choix des végétaux et leur entretien sera également proposé. Mais ce sont les habitants titulaires du permis de végétaliser qui seront responsables de l’entretien de leur plantation (arrosage, taille, propreté). Un guide de conseils est à leur disposition sur le site de la Ville.

Pratique : Formulaire d’inscription à télécharger sur montpellier.fr. Transmettre le formulaire rempli, en ligne ou par courrier à : Direction Paysage et biodiversité, centre horticole, domaine de Grammont, 2733 avenue Albert-Einstein 34000 Montpellier.

4 Comments

  1. S ils acceptaient moins de permis de construire à chaque mètre carré libre !!!! C est vraiment de foutre du monde cet article !!!

  2. Entièrement d’accord avec l’avis de « Sissie ».
    Végétaliser c’est très bien mais arrêter les constructions intensives pour conserver les arbres centenaires c’est encore mieux.
    Arrêtez cette urbanisation à outrance et vous l’aurez cette végétalisation !!!

  3. C’est très bien de demander d’arrêter de densifier la ville, mais cela signifie qu’elle s’étendra probablement dans le décennies à venir depuis le littoral au sommet du Pic Saint Loup. Une ville étendue ce sont des réseaux de gaz et d’électricité immenses et coûteux pour les collectivités et donc des impôts élevés. Étendre la ville, c’est le contraire d’une ville écologique. C’est ce qui a été fait dans les années 80-90 avec les lotissements… Une véritable aberration environnementale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *