MHB / Lidl Starligue : Montpellier s’impose dans la douleur face à Dunkerque (25-24)

Montpellier recevait ce mercredi soir Dunkerque, au palais des sports René Bougnol, à l’occasion de la 5e journée de Lidl Starligue. Les Héraultais ont mis fin à leur série de trois défaites consécutives, toutes compétitions confondues, en s’imposant 25 à 24. Une victoire acquise dans la douleur face à un adversaire solide et heureusement maladroit en fin de match. Mais l’essentiel est bien là pour les Montpelliérains avant un déplacement périlleux samedi (16h) à Barcelone en Ligue des Champions.

Patrice Canayer devait se passer de trois joueurs, Diego Simonet (blessé au mollet lors du déplacement à Nantes) ayant rejoint Jonas Truchanovicius et Michaël Guigou à l’infirmerie. L’équation était simple pour les Montpelliérains : retrouver leur efficacité face à la meilleure défense du championnat. Dunkerque n’ayant toutefois connu sa première victoire que la semaine dernière face à Ivry.

La rencontre :

Grâce à une défense solide, Montpellier prenait rapidement les devants (4-2, 10e ; 9-5, 20e) et conservait son avance avant de rentrer au vestiaire (14-11, 30e). Si jusqu’alors les hommes de Patrice Canayer semblaient avoir retrouvé leur jeu, le spectre des derniers matches avec cette propension à faire briller le gardien adverse refit surface avec la rentrée en jeu de Samir Belhacène.

Le portier, formé à Montpellier, mettait en échec les tireurs locaux pour permettre à son équipe de revenir à la marque (17-17, 40e). Montpellier ne parvenait pas à se détacher (21-21, 50e) et Dunkerque profitait des maladresses adverses pour prendre les devants pour la deuxième fois de la rencontre (21-22, 51e).

Ces derniers attaquaient toutefois les cinq dernières minutes en double infériorité numérique. Melvyn Richardson remettait les siens en ordre de marche avec trois réalisations consécutives (24-23, 55e ; 25-24, 57e). Un marcher et une perte de balle adverses donnaient définitivement la victoire à Montpellier (25-24). Si Dunkerque peut nourrir des regrets, l’essentiel est là pour les Héraultais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *